Respirer  > Préparez-vous au big bang quantique

Written by 17 h 10 min Respirer

Préparez-vous au big bang quantique

Fin 2019, Google a annoncé avoir atteint la “suprématie quantique”, le stade auquel les ordinateurs traditionnels se trouvent dépassés par des machines d’un nouveau type. Petit tour des activités qui pourraient être bouleversées.

Le 18/02/2020 par Cyril Fiévet
Fin 2019, Google a annoncé avoir atteint la "suprématie quantique", le stade auquel les ordinateurs traditionnels se trouvent dépassés par des machines d’un nouveau type. Petit tour des activités qui pourraient être bouleversées.
Fin 2019, Google a annoncé avoir atteint la "suprématie quantique", le stade auquel les ordinateurs traditionnels se trouvent dépassés par des machines d’un nouveau type. Petit tour des activités qui pourraient être bouleversées.

Retrouvez l’intégralité de cet article et d’autres activités qui pourraient être bouleversées par le quantique dans la revue We Demain n°29, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne

Créer de nouveaux médicaments

L’informatique quantique promet de jouer un rôle majeur dans la chimie, la pharmacie et la médecine. “Si vous essayez de comprendre la nature, qui relève par essence de la mécanique quantique, il n’y a aucune raison d’utiliser des bits et une logique binaire. Il faut utiliser d’autres objets, qui suivent les mêmes lois naturelles, comme les qubits [bits quantiques], explique Jerry Chow, directeur de l’équipe d’informatique quantique expérimentale chez IBM.

“Les implications sont considérables pour la conception de nouveaux médicaments et de nouveaux matériaux, ou la compréhension de réactions catalytiques et de toutes les interactions moléculaires, qui sont trop complexes pour être calculées aujourd’hui. Avec l’informatique quantique, nous disposons vraiment du potentiel pour chercher des solutions et calculer des choses que nous ne pouvions calculer auparavant”, résume-t-il.

Prenez les protéines, ces longs brins d’acides aminés présents dans les cellules de tout être vivant, dont la forme définitive et la fonction ne s’établissent qu’une fois repliés sur eux-mêmes. Prédire le repliement de ces protéines, grâce à des modélisations 3D, est aujourd’hui extrêmement complexe et coûteux. À tel point que les scientifiques font appel aux internautes pour les aider à mener les calculs nécessaires, à travers des projets collaboratifs menés depuis de nombreuses années, comme Foldit et Rosetta@Home (Université de Washington) ou encore Folding@Home (Université Stanford).

L’informatique quantique pourrait radicalement changer la donne, en rendant possibles et rapides des modélisations et simulations qui jusqu’alors nécessitaient des semaines de calculs, offrant au passage une compréhension inédite des dynamiques moléculaires. De quoi accélérer la recherche de nouveaux traitements. Lire la suite dans We Demain N°29

Tags:

A lire aussi :

  • La reconnaissance faciale, ça sert aussi à préserver les animaux

    Inventer

    La reconnaissance faciale, ça sert aussi à préserver les animaux

    Lancée par Google, la plateforme Wildlife Insights peut traiter 3,6 millions de photos d'animaux grâce à un système de reconnaissance faciale. Un gain de temps considérable pour les chercheurs et les associations de défense de l'environnement.
  • Que devient votre identité numérique après votre mort ?

    Inventer

    Que devient votre identité numérique après votre mort ?

    “C’est l’anniversaire de Caroline aujourd’hui. Écrivez sur son journal”. Voilà le type de notification que vont recevoir les centaines d’amis Facebook de la jeune femme. Pourtant, Caroline est morte il y a deux ans. Mais, son profil, laissé à l’abandon, est toujours actif.   Toutes les quatre minutes, un membre du réseau social meurt en …
  • 3 domaines que l’ordinateur quantique pourrait révolutionner

    Inventer

    3 domaines que l’ordinateur quantique pourrait révolutionner

    Le calcul aurait pris plus de 10 000 ans à être résolu avec les plus puissants superordinateurs existants. Il n’a duré que 3 minutes et 20 secondes avec un calculateur quantique. Cette prouesse technologique serait l’oeuvre de John Martinis et son équipe de chercheurs chez Google. L’unique preuve de cette expérience est un rapport publié …
Close