We-Demain-Info-Partenaire  > Pour discuter économie solidaire, ça se passe au Social Fest !

Written by 10 h 00 min We-Demain-Info-Partenaire

Pour discuter économie solidaire, ça se passe au Social Fest !

Le 30/10/2018 par WeDemain

Du 7 au 11 novembre 2018, le coeur de l’économie sociale et solidaire va pulser à Paris ! A l’occasion du mois de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), la toute première édition du Social Fest se tiendra pendant cinq jours au Ground Control à Paris (XIIe arrondissement) et proposera au grand public de rencontrer “celles et ceux qui tous les jours créent des projets innovants pour relever les défis écologiques, sociaux et sociétaux auxquels nous devons faire face”.

Les  festivités ouvriront le mardi 6 novembre lors d’une remise de prix du CNCres (Conseil national des Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire) : prix de l’utilité sociale, prix Égalité Femmes-Hommes, prix de la Transition écologique, et prix “coup de coeur”. 

Le thème retenu cette année, “Mieux vivre”, se déclinera ensuite autour de cinq thématiques. Le 7 novembre sera consacré à la quête de sens dans le monde du travail, le 8 novembre au vivre ensemble, le 9 novembre à la consommation, le 10 novembre à l’alimentation, et le 11 novembre aux relations entre générations.

Des débats avec des intervenants clés de chaque secteur seront suivis de tutos et d’ateliers pratiques pour passer à l’action dans La vie quotidienne. L’occasion de s’initier à la pâtisserie vegan ou au yoga acrobatique par exemple !

La liste des intervenants invités compte notamment Julie Chapon, créatrice de l’application Yuka, Julien Vidal, fondateur de Ça commence par moi, Laura Chatel, responsable du plaidoyer Zero Waste France, et bien d’autres encore. 

L’entrée est gratuite mais pensez à vérifier la programmation et vous inscrire aux ateliers, les places sont limitées. A la fin de chaque journée, un DJ set ou un concert en accès libre offrira aux participants un cadre convivial pour se détendre ou prolonger la réflexion jusqu’au bout de la nuit. Les festivaliers pourront également profiter des nombreux bars et restaurants du Ground Control, un tiers-lieu de 6000m2 en plein coeur de Paris mêlant offre culturelle et espace d’expression citoyenne.

Et pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, pas de panique, une émission radio suivra chaque journée les activités en direct depuis le studio de Ground Control, et ne vous fera pas perdre une miette des débats.

 

  • À noter, Gérard Leclerc, éditorialiste à We Demain, sera le modérateur de la table ronde du 9 novembre à 18h “Et si on essayait de mieux consommer et de moins dépenser ?”, en compagnie de Laura Chatel, Julien Vidal, Jean-Louis Bancel, président du Groupe Crédit Coopératif, Ghislain Morillion, Fondateur de Veja, et Emmanuel Soulias, fondateur d’Enercoop.

 

 

Tags:

A lire aussi :

  • Dorémi, pour des logements bien isolés sans se ruiner

    Découvrir

    Dorémi, pour des logements bien isolés sans se ruiner

    Pas facile d'éviter les arnaques ou de s'y retrouver dans les aides pour rénover son logement. L'entreprise solidaire Dorémi a mis au point une méthode innovante : elle réunit des artisans variés sur un même chantier pour faire tous les travaux d'un coup, et s'occupe de chercher des aides au financement.
  • Gastronomique et pas cher, ce bistrot emploie et forme des réfugiés

    Découvrir

    Gastronomique et pas cher, ce bistrot emploie et forme des réfugiés

    En ces premiers frissons d’automne, voilà l’assiette réconfortante dont on rêvait : sur une généreuse tranche de potimarron, entre semoule, noisettes, épinards et cébette rôtie, explose la caresse d’un œuf parfait. On se délecte aussi de quelques moules crémées et pommes de terre grenailles sur un lit de chou rouge confit. Le tout suivi de …
  • Vigne de Cocagne, le premier vignoble bio et solidaire

    Respirer

    Vigne de Cocagne, le premier vignoble bio et solidaire

    Difficile d’imaginer, en arpentant les 7 hectares de vignes du Domaine de Mirabeau, dans l’Hérault, que ce lieu était destiné à devenir un centre de traitement des déchets pour l’agglomération montpelliéraine. Ici, c’est maintenant Vigne de Cocagne, un domaine viticole développé par Pauline Chatin. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Toulouse, elle suit d’abord un master …