La France boit 1 milliard de Nespresso par an : que fait-on des capsules?

I Publié le 4 Juin 2015

Alors que le marché français des capsules de café vient de s'ouvrir à la concurrence, Nespresso écoule un quart de ses quatre milliards de capsules dans notre pays. Mais que deviennent ces petits objets métalliques après usage ?


Capsules Nespresso vides (Crédit : Les Numériques)
Capsules Nespresso vides (Crédit : Les Numériques)
Huit milliards. Selon une étude réalisée pour Nestlé, c'est le nombre de capsules de café vendues dans le monde en 2014. La moitié d'entre elles l'ont été par Nespresso, qui écoule un quart de sa production en France, soit environ... 1 milliard d'unités. D’après Le Figaro, la filiale de Nestlé y détenait l'année dernière 85 % du marché des capsules de café et 73 % de celui des machines.

Face à une situation flirtant avec le monopole, l’Autorité de la concurrence a récemment imposé à Nespresso de lever les barrières à la concurrence en France. Plus question de déprécier la qualité des capsules concurrentes (en plastique) auprès des consommateurs, ni de changer inopinément le fonctionnement des machines.
 
Ces centaines de capsules métalliques écoulées en France ont aussi attiré l'attention d'autres institutions, comme le Basic (Bureau d'analyse sociétale pour une information citoyenne). Ce dernier s'est penché sur le cas de la société suisse, en posant le problème du recyclage de ses capsules composées d'aluminium.

Usine de recyclage de capsules. À gauche, le marc de café sera transformé en compost et à droite, l'aluminium sera retraité par l'industrie métallurgique (Crédit : Nespresso)
Usine de recyclage de capsules. À gauche, le marc de café sera transformé en compost et à droite, l'aluminium sera retraité par l'industrie métallurgique (Crédit : Nespresso)
Les atteintes écologiques de l'aluminium s'observent à différents niveaux, essentiellement lors de la production.

Exploitation

L'aluminium provient de gisements de bauxite. Leur exploitation à ciel ouvert entraîne des déforestations de grande ampleur et la destruction des écosystèmes et des paysages.

Extraction

L'aluminium est extrait de la bauxite sous forme d'alumine; celle-ci fournit le métal pur par électrolyse. Cette opération consomme énormément d'énergie.

Production

La production d'aluminium donne lieu à d'importantes pollutions. Chaque tonne d'aluminium entraîne le rejet de 4 tonnes de boues rouges néfastes tant par leur quantité que par leur pH basique. Elle produit aussi des émissions de fluor dans les airs et les eaux. Les vapeurs de fluor très oxydantes, attaquent la végétation; les eaux se chargent de fluor et de sels d'aluminium toxiques. Ce bilan écologique négatif doit conduire à réserver l'aluminium aux usages permanents (pièces d'avion, de vélo, etc.) et à éviter les usages éphémères.
Reste à savoir comment appliquer ce principe dans notre vie courante.
De plus, l'aluminium n'est pas sans effet sur notre santé, certaines sources affirment qu'il pourrait être impliqué dans des maladies telles celle d'Alzheimer, celle de Parkinson, l'Amyotrophie latérale,...
- See more at: http://www.ecoconso.be/fr/Que-penser-des-emballages-en#sthash.uw23SDmo.dpuf
Les atteintes écologiques de l'aluminium s'observent à différents niveaux, essentiellement lors de la production.

Exploitation

L'aluminium provient de gisements de bauxite. Leur exploitation à ciel ouvert entraîne des déforestations de grande ampleur et la destruction des écosystèmes et des paysages.

Extraction

L'aluminium est extrait de la bauxite sous forme d'alumine; celle-ci fournit le métal pur par électrolyse. Cette opération consomme énormément d'énergie.

Production

La production d'aluminium donne lieu à d'importantes pollutions. Chaque tonne d'aluminium entraîne le rejet de 4 tonnes de boues rouges néfastes tant par leur quantité que par leur pH basique. Elle produit aussi des émissions de fluor dans les airs et les eaux. Les vapeurs de fluor très oxydantes, attaquent la végétation; les eaux se chargent de fluor et de sels d'aluminium toxiques. Ce bilan écologique négatif doit conduire à réserver l'aluminium aux usages permanents (pièces d'avion, de vélo, etc.) et à éviter les usages éphémères.
Reste à savoir comment appliquer ce principe dans notre vie courante.
De plus, l'aluminium n'est pas sans effet sur notre santé, certaines sources affirment qu'il pourrait être impliqué dans des maladies telles celle d'Alzheimer, celle de Parkinson, l'Amyotrophie latérale,...
- See more at: http://www.ecoconso.be/fr/Que-penser-des-emballages-en#sthash.uw23SDmo.dpuf

Impacts environnementaux

Les atteintes écologiques de l'aluminium s'observent à différents niveaux, essentiellement lors de la production.

Exploitation

L'aluminium provient de gisements de bauxite. Leur exploitation à ciel ouvert entraîne des déforestations de grande ampleur et la destruction des écosystèmes et des paysages.

Extraction

L'aluminium est extrait de la bauxite sous forme d'alumine; celle-ci fournit le métal pur par électrolyse. Cette opération consomme énormément d'énergie.

Production

La production d'aluminium donne lieu à d'importantes pollutions. Chaque tonne d'aluminium entraîne le rejet de 4 tonnes de boues rouges néfastes tant par leur quantité que par leur pH basique. Elle produit aussi des émissions de fluor dans les airs et les eaux. Les vapeurs de fluor très oxydantes, attaquent la végétation; les eaux se chargent de fluor et de sels d'aluminium toxiques. Ce bilan écologique négatif doit conduire à réserver l'aluminium aux usages permanents (pièces d'avion, de vélo, etc.) et à éviter les usages éphémères.
Reste à savoir comment appliquer ce principe dans notre vie courante.
De plus, l'aluminium n'est pas sans effet sur notre santé, certaines sources affirment qu'il pourrait être impliqué dans des maladies telles celle d'Alzheimer, celle de Parkinson, l'Amyotrophie latérale,...
- See more at: http://www.ecoconso.be/fr/Que-penser-des-emballages-en#sthash.uw23SDmo.dpuf'aluminium affiche un important impact écologique. De son exploitation (sous forme de bauxite, qui engendre de la déforestation) à sa production (génératrice de boues rouges), en passant par son exploitation
Car si ce métal affiche un fort impact écologique, de son extraction à sa production, il présente l'avantage d'être recyclable à 100 %, et ce à l'infini. Des atouts largement sous-exploités : sur les 58 000 tonnes d'aluminium consommées en 2014 dans les emballages domestiques, seulement 32 % ont été recyclés. Un chiffre fourni par Éco-Emballages, qui témoigne de l’insuffisance des équipements de collecte, de tri et de recyclage dédiés petits déchets métalliques.

"La capsule Nespresso 100 % recyclable" (Droits Réservés)
"La capsule Nespresso 100 % recyclable" (Droits Réservés)
Rien, juridiquement, n'engage Nespresso à s’associer à Éco-Emballages pour recycler ses capsules après usage. Celles ci n'entrent en effet pas dans la catégorie des emballages traditionnels. Mais face à ce déficit de recyclage et devant la pression de ses consommateurs, la marque a décidé de mettre en place un système valorisation de ses capsules.
 
"Les citoyens veulent désormais que les marques jouent un rôle d’intérêt général pour que leur consommation soit utile. Leur message à l’égard de Nespresso fut très clair : soyez aussi exigeants sur la fin de vie de votre produit que sur la qualité de votre café", déclare Arnaud Deschamps, directeur général de Nespresso France.

La société a ainsi cofondé en 2009, avec Eco-Emballage, le Club de l'Emballage Léger en Aluminium et en Acier (CELAA). Dans la lignée de ce projet, Nespresso a initié en 2008 un système de collecte (en magasin et dans des points relais), de tri et de recyclage des petits emballages métalliques. L'objectif de cette opération prévue pour durer jusqu'à 2016 ? Évaluer les améliorations nécessaires du dispositif, et leur coût.

Selon Nespresso et Éco-Emballages, les quatre usines test participant à l'opération obtiennent des résultats probants. Le directeur de l'une d'entre elles, située à Muy (Var), rapporte que "sur 100 capsules Nespresso, [son unité en récupère] 97 !"

Des initiatives encourageantes, mais qui tardent encore à s'étendre. Les points de collecte sont encore loin de recouvrir l'ensemble du territoire et les buveurs de Nespresso ne sont pas encore des recycleurs modèles. En 2014, seuls 20 % des clients français de la marque suisse contribuaient régulièrement à ce système de valorisation. C'est pourquoi, avec l'Association des maires de France, Eco-Emballages et le CELAA, ont lancé en 2014 une campagne de sensibilisation des citoyens au recyclage des petits déchets en aluminium.

Georges Clooney (Crédit : Guillaume Caron)
Georges Clooney (Crédit : Guillaume Caron)

Vers la naissance d'un courant "nespressioniste" ?

Dans un tout autre registre, en attendant que 100 % des capsules Nespresso soient recyclées, des initiatives artistiques ont vu le jour dans différents pays pour les réutiliser. L'artiste français Guillaume Caron, par exemple, a exposé en 2011, dans une galerie lilloise, différentes oeuvres créées à partir de capsules Nespresso usagées.

Il n'est pas le seul. Un peu partout sur le web, des plasticiens professionnels et amateurs rivalisent d'inventivité pour donner une seconde vie à ces objets devenus l'un des nouveaux symboles de la société de consommation. Sur Pinterest, par exemple, une certaine Xenia Tombrou poste des images des nombreux bijoux qu'elle fabrique à partir des célèbres capsules en aluminium.

L'horloger Blancier s'est quant à lui lancé dans la production de montres éco-responsables, en utilisant uniquement des matériaux de fabrication recyclés et notamment des capsules.

Amateurs de Nespresso, deux choix s'offrent désormais à vous : aller déposer vos capsules usagées au point de collecte le plus proche de chez-vous (s'il existe) ou laisser libre court à votre créativité. Et devenir "nespressioniste" !

Jean Duffour
Journaliste à We Demain
@JeanDuffour


Et vous, triez-vous vos capsules après usage ? Avez-vous mis au point d'autres solutions originales pour les réutiliser ? Réagissez dans l'espace commentaires (ci-dessous).
 
Montres Blancier fabriquées à partir de capsules (Crédit : My Eco Design)
Montres Blancier fabriquées à partir de capsules (Crédit : My Eco Design)


Abonnez-vous à notre newsletter et, en cadeau de bienvenue, accédez à notre Ebook WE DEMAIN




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE