Inventer  > Confinement : 4 activités pour préparer le monde d’après avec ses enfants

Written by 14 h 54 min Inventer

Confinement : 4 activités pour préparer le monde d’après avec ses enfants

Confinement oblige, les parents vont passer du temps avec leurs enfants dans les semaines à venir. En plein air ou à la maison, WE DEMAIN a sélectionné 4 activités pour apprendre à inventer, coopérer ou s’engager.

Le 02/04/2021 par Alice Pouyat
Le nouveau confinement et le printemps sont l'occasion d'imaginer des activités en plein air avec les enfants. (Crédit : Shutterstock).
Le nouveau confinement et le printemps sont l'occasion d'imaginer des activités en plein air avec les enfants. (Crédit : Shutterstock).

Respirer : Faire école dans la nature

Quatre enfants sur dix (de 3 à 10 ans) ne jouent jamais dehors pendant la semaine, selon une étude publiée en 2015 par l’Institut national de veille sanitaire… Un déficit de nature qui prive les petits de découvertes sensorielles, physiques, et serait lié aux troubles de l’attention. Et si, pendant ce confinement, vous faisiez de “l’éducation buissonnière” ?

Développées depuis longtemps dans les pays scandinaves, les pédagogies par la nature permettent aux enfants de passer la journée, qu’il pleuve ou qu’il vente, dehors. Une approche qui séduit peu à peu les enseignants de l’Hexagone.

Avec l’arrivée des beaux jours, si vous en avez le temps, inspirez-vous de ces méthodes pour faire classe en plein air, dans votre jardin, sur votre balcon ou dans un parc. L’ouvrage Comment élever un enfant sauvage en ville (Editions Les Arènes) donne des idées de petites activités aux citadins. Vos enfants n’en dormiront que mieux.

Inventer : apprendre à coder sans écran

Crédit : Colori

Comment initier les enfants au numérique et à l’informatique sans tomber dans l’overdose d’écrans ? Voilà le principe de la méthode Colori, inspiré de la méthode Montessori. Les enfants apprennent ici à coder et à programmer avec des cubes en bois, des gommettes, des jetons… Plus de 10 000 jeunes ont déjà bénéficié de la méthode Colori, dans des écoles ou des centres de loisir. Les particuliers peuvent aussi se lancer : des ressources sont en accès libre sur le site et un abonnement payant permet de recevoir chaque mois un petit guide, une activité à faire en famille ainsi qu’une activité à réaliser seul pour les 4-7 ans (5 euros par mois).

À lire aussi : “Les parents doivent déculpabiliser de ne pas assumer tous les rôles”

S’engager : découvrir des héros inspirants

Rien de tel que les vacances pour se mettre à la lecture. Commencez, bien sûr par vous plonger dans WE DEMAIN 100 % ado, le premier magazine jeunesse consacré à la transition. Dans toutes les pages de la revue, des histoires inspirantes et des solutions pour passer à l’action. Le dernier numéro s’intéresse notamment à 50 héros pour la planète. Dans la même veine, de nombreux ouvrages présentent aux plus jeunes des modèles pionniers comme ces Histoires pour les enfants qui veulent changer le monde.

Coopérer : Des jeux d’entraide

Les jeux de société ont été très prisés en cette année de confinement (+ 10 % de vente sur un an). En France, il se vend presque un jeu de société par seconde ! Pour éviter la surconsommation et varier les plaisirs, sachez qu’il existe des magasins de jouets d’occasion ou en location, comme celui-ci. Pensez aussi au troc entre amis ou sur les réseaux sociaux. Pour changer du Monopoly, et préparer le monde d’après, on peut également s’initier à des jeux coopératifs qui misent sur l’entraide pour atteindre un objectif, comme le très classique “Verger” ou “La chasse aux monstres”, dès 3 ans.

Tags:

A lire aussi :