Inventer  > Habitat solidaire : présentez vos projets à la Maker Faire 2021

Written by 16 h 58 min Inventer, Ma maison demain

Habitat solidaire : présentez vos projets à la Maker Faire 2021

Maker Faire France et ses partenaires lancent un appel à projet pour les makers ayant des idées originales et innovantes pour développer l’habitat participatif de demain.

Le 26/04/2021 par Sofia Colla
Maker faire 2021
Les makers ont jusqu’au 18 mai minuit pour candidater et présenter leurs projets. (Crédit : Shutterstock)
Les makers ont jusqu’au 18 mai minuit pour candidater et présenter leurs projets. (Crédit : Shutterstock)

Vous avez un esprit de maker et une idée pour un habitat de demain plus inclusif et solidaire ? Maker Faire France lance un appel à candidature aux bricoleurs du futur. Ceux-ci devront proposer des solutions concrètes “pour faciliter la vie en commun dans des habitats partagés, notamment à destination des publics fragiles : seniors ou personnes en situation de handicap”.

Le thème choisi – par AG2R La mondiale (organisme de protection sociale et patrimoniale) et Maker Faire France, KissKissBankBank, Familles solidaires, LabHidouille, La Fondation Leroy Merlin et Leroy Merlin Source – vise à mettre en avant les différentes formes d’habitats alternatifs qui se développent aujourd’hui.

WE DEMAIN vous a déjà présenté plusieurs initiatives dans ce domaine des habitats coopératifs de seniors, des colocations entre jeunes actifs et anciens SDF, des établissements mêlant maison de retraite et crèche ou encore des programmes pour loger d’anciens détenus.

À lire aussi : Dans les “villages Alzheimer”, les malades mènent une vie presque normale

Des idées inclusives pour recréer du lien 

L’objectif de cet appel à projets Makers est donc d’identifier des solutions pour favoriser ce vivre ensemble, à tous les âges, quels que soient le niveau de ressources ou d’autonomie. Il s’agit aussi d’adapter les différents espaces de vie, intérieurs et extérieurs, aux besoins de chacun. Notamment aux personnes fragiles ou vulnérables. 

À lire aussi : Les makers à la rescousse pour fabriquer masques, gels et respirateurs

Toutes les personnes ayant un esprit de maker peuvent déposer une candidature. Le projet peut aussi bien en être au stade de l’idée, du prototype ou du développement. Et il doit s’inscrire obligatoirement dans l’une de ces trois catégories :

  • “Encourager le lien social” (avec sa famille, ses voisins ou encore son quartier)
  • “Faciliter le quotidien” (ergonomie, accessibilité, sécurité…)
  • “Développer son éco-citoyenneté” (gestion des déchets, économies d’énergie, apprentissages en commun…).

Trente candidats seront retenus pour présenter leur idée à un jury d’experts. Puis, d’ici fin mai, quinze d’entre eux seront sélectionnés. Leurs projets seront alors exposés lors de la Maker Faire Paris, en novembre. 

À lire aussi : Maker Faire : ces trois start-up vont occuper vos enfants pendant l’été !

Avis aux makers

Les membres du jury étudieront la faisabilité, l’utilité et l’accessibilité des propositions. Pour cela, ils s’appuieront sur différents critères comme l’adéquation au besoin, la reproductibilité, la pérennité ou encore l’impact environnemental. Les quinze candidats sélectionnés verront leur concept concrétisé a minima jusqu’au prototype fonctionnel. Un prototype qui sera présenté durant le salon à l’automne.

Les heureux élus auront également accès au financement participatif grâce à la plateforme KissKissBankBank, partenaire de l’évènement. Ils seront accompagnés et conseillés jusqu’à l’évènement pour structurer leur projet. Ainsi que pour mettre en place leur campagne de crowdfunding, qui se déroulera de septembre à octobre. 

Makers, vous avez jusqu’au 18 mai 2021 minuit pour vous inscrire. Pour candidater, il suffit de remplir le formulaire et de décrire son projet ICI.

Tags:

A lire aussi :