Ma maison demain  > Vidéo – Cette web-série fait entrer les low-tech à la maison

Written by 18 h 31 min Ma maison demain, Ralentir

Vidéo – Cette web-série fait entrer les low-tech à la maison

La web-série “Ecolowgie” présentée par Evan de Bretagne donne des conseils pour passer aux low-tech, des technologies simples, économiques et durables.

Le 22/04/2021 par Sofia Colla
Ecolowgie
La web-série Ecolowgie met en lumière 7 solutions low-tech à mettre en place facilement chez-soi. (Crédit : Ecolowgie)
La web-série Ecolowgie met en lumière 7 solutions low-tech à mettre en place facilement chez-soi. (Crédit : Ecolowgie)

Les low-tech s’invitent à la maison. Pour encourager chacun à adopter ces technologies très simples, économiques et durables chez soi, le blogueur-chroniqueur Evan de Bretagne, accompagné du Low-tech Lab, lance la nouvelle web-série Ecolowgie. Initiée par la Région Bretagne, cette série de sept vidéos livre de multiples conseils et astuces pour consommer plus écolo tout en faisant des économies dans notre habitat.

Chaque épisode, d’environ 3 minutes, aborde un aspect du quotidien : la gestion de l’eau, les déchets, le jardin et le potager, le chauffage, la conservation, la cuisson ou encore le numérique.

1 solution low-tech, 3 niveaux d’implication

Chacun propose trois niveaux d’implication. Le premier met en avant une solution très facile à mettre en place, le second une action plus engagée. Enfin, le troisième, une idée low-tech un peu plus complexe, souvent à réaliser soi-même. Ainsi, chacun peut agir en fonction de son âge, de son mode de vie et de son budget. 

Les membres du Low-tech Lab ont testé toutes les solutions, notamment durant leur expérience d’un an dans une tiny house low-tech dont nous parlions ici.

La web série vise à “rendre durable notre façon de consommer, faire des économies facilement et réfléchir à l’impact de nos modes de vie”, peut-on lire dans le communiqué. 

Cuire des pâtes avec de la laine

Cette fois, les épisodes prennent place dans une maison plus classique. Dans le premier, Evan de Bretagne accompagné de Corentin de Chatelperron du Low-tech Lab, à l’initiative du projet Nomade des mers, expose par exemple trois solutions pour une cuisson écologique et durable : 

  • Niveau 1 : entourer sa casserole de feutrine, ce qui permet de diviser par trois sa consommation d’énergie.
  • Niveau 2 : fabriquer une marmite norvégienne dans un tiroir de cuisine. Une solution qui s’adapte à tous les espaces. 
  • Niveau 3 : utiliser un four solaire, que l’on peut acheter dans le commerce ou le fabriquer soi-même. 

À lire aussi : Ce boulanger cuit son pain dans un four solaire

Des entrepreneurs bretons s’invitent aussi dans la série, comme le skippeur François Gabart. Ce dernier, en amoureux de l’océan, détaille par exemple le fonctionnement de récupérateurs d’eau de pluie pour les toilettes et l’arrosage dans les locaux.

Diffusée depuis le 12 avril sur la chaîne YouTube d’Evan de Bretagne, qui comptabilise près de 400 000 vues, la série est aussi disponibles sur les réseaux sociaux du Low-tech Lab et de la Région Bretagne. 

Cet article a été réalisé grâce au soutien de Leroy Merlin
Retrouvez ici les épisodes Habitons Demain.

Leroy merlin

Tags:

A lire aussi :

  • Nomade des mers : J’ai embarqué sur le bateau du Low-Tech Lab

    Respirer

    Nomade des mers : J’ai embarqué sur le bateau du Low-Tech Lab

    À la rédaction de We Demain, cela faisait des années qu’il nous parlait de ce bateau qui faisait le tour du monde des technologies frugales, et de son capitaine Corentin de Chatelperron. Un beau jour il nous a dit : "Ciao, je les rejoins à Manille". La dernière fois qu’il avait navigué, il était en CM2.
  • Tiny house low-tech : une vie zéro déchet

    Découvrir

    Tiny house low-tech : une vie zéro déchet

    Vivre en toute autonomie dans une tiny house 100 % low-tech. C’est le défi que se sont lancés deux ingénieurs de l’association Low-tech Lab : pendant 10 mois, ils habiteront en colocation dans cette maisonnette et testeront une dizaine de technologies simples, durables et accessibles à tous tant techniquement qu’économiquement.       En parallèle, ils publient …
  • Ils ont vécu 6 mois dans une tiny house low-tech

    Découvrir

    Ils ont vécu 6 mois dans une tiny house low-tech

    Vivre en toute autonomie dans une tiny house 100 % low-tech. C’est le défi que se sont lancés deux ingénieurs de l’association Low-tech Lab : pendant 10 mois, ils habiteront dans cette maisonnette et testeront une dizaine de technologies simples, durables et accessibles à tous tant techniquement qu’économiquement.        En parallèle, ils publient chaque mois …