Partager  > A Amsterdam, un immense parking à vélo… sous un lac

Written by 13 h 14 min Partager, Vidéos / Podcasts

A Amsterdam, un immense parking à vélo… sous un lac

VIDÉO – Un parking à vélo de plusieurs milliers de place construit sous un lac juste derrière la gare centrale d’Amsterdam. Voilà un beau défi qui a nécessité 4 ans de travaux.

Le 17/01/2023 par Florence Santrot
IJboulevard
Représentation de l'intérieur du parking à vélo XXL à Amsterdam. Crédit : VenhoevenCS.
Représentation de l'intérieur du parking à vélo XXL à Amsterdam. Crédit : VenhoevenCS.

C’est un fait : les Pays-Bas sont le pays du vélo. Et ce nouveau parking à vélo XXL unique en son genre en est une preuve supplémentaire. Selon Statista, plus de la moitié (53 %) des habitants déclare utiliser ce mode de déplacement pour se déplacer au moins de deux fois par semaine. En comparaison, c’est 19 % en France. Et, sans surprise, cette situation est la conséquence d’une politique du vélo mise en place après la crise énergétique de 1973.

La longueur totale du réseau cyclable est supérieure à 35 000 kilomètres, ce qui équivaut à un quart des 140 000 km du réseau routier des Pays-Bas. Conséquence : la Hollande compte actuellement 22,9 millions de vélos en circulation pour environ 17,44 millions d’habitants (soit 1,3 vélo par personne, un record mondial). Cette politique d’aménagement persiste encore aujourd’hui. La capitale, Amsterdam, vient de dévoiler un tout nouvel immense parking à vélo construit… sous l’eau.

IJboulevard
Dessin de représentation de l’intérieur du parking à vélo XXL à Amsterdam. Crédit : VenhoevenCS;

Une pénurie de parking à vélo à Amsterdam

En quelque sorte victime du succès des vélos, la capitale hollandaise manque de place pour les garer. On estime à environ 880 000 cycles en circulation dans la ville. 57 % des habitants utilisent le vélo chaque jour et 43 % pratiquent le vélotaf. Les cyclistes accrochent bien souvent leur vélo tant bien que mal le long des canaux. Afin de répondre à cette pénurie de stationnements dans la capitale, un immense garage dédié a été créé.

Cet espace a été aménagé en sous-terrain afin de ne pas empiéter sur l’espace public. Le parking à vélo IJboulevard, inauguré en janvier, est en effet situé sous le lac Ij, juste derrière la gare centrale d’Amsterdam. Avec pas moins de 4 000 places disponibles, cela devrait changer la donne. Et ce n’est qu’un début : Amsterdam ambitionne de se doter au total de 21 500 nouvelles places de vélo autour de la gare d’ici 2030. Notamment par le biais de deux nouvelles îles flottantes pouvant accueillir 2 000 vélos chacune.

IJBoulevard
Vue de coupe du parking à vélo et de l’aménagement du lac pour permettre sa construction. Crédit : VenhoevenCS.

Un projet pharaonique qui a nécessité 4 ans de travaux

C’est l’agence d’architecture et d’urbanisme VenhoevenCS qui a été chargée d’imaginer ce parking à vélo d’un nouveau genre. Le lieu a été choisi par son emplacement stratégique. En effet, la Amsterdam Centraal Station est une véritable place pivot pour la capitale. Tous les flux de trafic s’y rencontrent : bateaux, trains, métros, trams, bus, voitures, taxis, ferries, cyclistes et piétons. La société Van Hattum en Blankevoort a réalisé les travaux. Ils ont été immortalisés dans un timelapse étendu sur les quatre années de construction.

IJboulevard : 4 années de travaux en 60 secondes pour créer un parking à vélo sous un lac.

Le garage d’IJBoulevard est gratuit pendant les premières 24 heures de parking. Le but est de favoriser un usage quotidien mais d’éviter les stationnements de longue durée. En surface, les espaces de stationnement présents actuellement seront supprimés pour rendre la circulation piétonne plus fluide et agréable. En sus, un bel espace de 6 000 mètres carrés voit le jour pour se promener le long de l’IJ. Enfin, en février prochain, un autre espace ouvrira également, afin d’ajouter encore des stationnements supplémentaires dans cette zone très fréquentée.

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire et abonnez-vous à notre magazine.

Tags:

A lire aussi :