Ralentir  > Mobilité douce : l’irrésistible ascension du vélotaf

Written by 8 h 04 min Ralentir, Societe-Economie • One Comment

Mobilité douce : l’irrésistible ascension du vélotaf

La petite reine devient grande. Le réseau social sportifs Strava publie dans son rapport annuel des données particulièrement intéressantes sur la progression du vélotaf, notamment.

Le 11/12/2022 par Florence Santrot
vélotaf
Le vélotaf a presque doublé à Paris entre 2019 et 2022 selon Strava. Crédit : Charlotte May / Pexels
Le vélotaf a presque doublé à Paris entre 2019 et 2022 selon Strava. Crédit : Charlotte May / Pexels

Plus de 100 millions d’athlètes dans le monde répartis dans plus de 195 pays et quelque 7 milliards d’activités partagées en 2022. Strava, le réseau social des sportifs ne cesse de croître… et de donner une image assez fidèle des pratiques de cette communauté, et notamment des cyclistes. Dans son  »Bilan annuel de l’Année sportive 2022 », Strava souligne la forte hausse de l’utilisation du vélo pour les déplacements en ville, notamment pour ce qu’on appelle le vélotaf, les déplacements entre le domicile et son lieu de travail.

Pour cela, il s’appuie sur son programme Strava Métro. Celui-ci se focalise sur la mobilité active et met à disposition des municipalités qui en font la demande l’ensemble des données d’usages, préalablement anonymisées. Cela permet aux autorités de mieux comprendre les flux de circulation à vélo avec les trajets les plus empruntés, d’identifier les zones accidentogènes, de planifier de nouveaux aménagements cyclables, etc.

Le vélotaf en forte hausse à Paris

Selon les données recueillies par Strava auprès de ses utilisateurs, le nombre de déplacements considérés comme du vélotaf à Paris a quasiment doublé entre 2019 et 2022 avec un bond de +97 % entre ces deux périodes. La période Covid a donc clairement changé la donne. Et ce, même si la ville n’est pas encore considérée comme une agglomération très agréable pour se déplacer à vélo. La multiplication des aménagements cyclables depuis la création des « coronapistes » change malgré tout la donne. Le monde d’après se vit davantage à vélo, d’autant qu’il existe différents types d’aides financières pour s’équiper. Des chiffres viennent confirmer les chiffres de vente de vélos dévoilés par l’Union sport & cycle.

Les plus fortes progressions de l’usage du vélo pour les déplacements-transports. Crédit : Strava.

Dans la capitale française, pas moins de 68 % des sorties à bicyclette sont des déplacements-transports et non des séances sportives à proprement parler. C’est peu ou prou la même chose à Londres où le vélotaf est lui aussi en pleine ascension (66 %) mais davantage qu’à Berlin (58 %).

À noter que la pratique est plus populaire certains jours que d’autres. Strava souligne que les déplacements-transports à vélo « s’effectuent beaucoup plus souvent les mardis et mercredis que les lundis ». Les Parisiennes et Parisiens se mettent en route en moyenne vers 8 heures, quand les Londoniens enfourchent leur vélo une heure plus tôt en moyenne.

vélo strava
À Paris et à Londres, la proportion des déplacements-transports à vélo représente plus du tiers des sorties à vélo. Crédit : Strava.

Le vélo à assistance électrique plaît de plus en plus

Le réseau social a enregistré une hausse de 26 % de sorties sur ces VAE en 2022 par rapport à l’année précédente. « Cette augmentation s’observe surtout chez les athlètes plus âgés, beaucoup plus susceptibles que les jeunes d’utiliser des vélos électriques« , peut-on lire dans le rapport annuel du réseau social.

Désormais, les sorties à VAE représentent environ 7 % des sorties enregistrées sur Strava en France . Et 10 % en Suisse, où l’assistance électrique se montre particulièrement utile dans ce pays situé au milieu des Alpes. Le ‘Bilan annuel de l’Année sportive 2022 » de Strava souligne en outre que « les sorties à vélo électrique ont 30 % plus de chances d’être des déplacements-transports que les autres sorties à vélo ».

vélo Strava
Évolution de la pratique du vélo électrique entre 2021 et 2022 par les utilisateurs de Strava. Crédit : Strava.

Tags:

A lire aussi :