Économie  > Mobilité : le vélo séduit de plus en plus, surtout l’électrique

Written by 18 h 31 min Économie, Respirer • One Comment

Mobilité : le vélo séduit de plus en plus, surtout l’électrique

Près de 2,8 millions de bicyclettes ont été vendues en 2021, selon l’Union sport & cycle. Un succès qui se confirme, notamment pour le vélo électrique.

Le 07/04/2022 par Florence Santrot
vélos

Vélo, mon amour. Le succès de la bicyclette auprès des Françaises et des Français se confirme année après année. Selon l’Observatoire du Cycle 2021, une étude réalisée chaque année par l’Union sport & cycle, “les ventes ont connu une croissance de +4 % en volume et de +15 % en valeur par rapport à 2020”. L’organisation professionnelle de la filière indique que le marché du vélo a représenté 3,4 milliards d’euros en France l’an dernier.

“2 789 000 vélos se sont vendus en France en 2021, faisant une nouvelle fois du cycle le moyen de locomotion privilégié par les Français, loin devant les autres modes de transport”, indique l’Union sport & cycle dans son rapport. Sur la même période, il s’est vendu un peu moins d’1,8 millions de trottinettes et 1,6 millions de voitures.Et d’ajouter : “Sur les deux dernières années, le marché du cycle a connu une progression en valeur de +43 %.”

Plusieurs événements ont pesé dans l’adoption massive du vélo par les Françaises et les Français depuis 2019 : les grèves des transports fin 2019 et début 2020, l’épidémie de Covid-19 ces deux dernières années, la hausse récente du prix de l’essence et, aussi, une plus grande sensibilité à l’écologie. Autant de critères qui ont incité le grand public à redécouvrir le vélo comme moyen de locomotion du quotidien.

Vélo électrique : adoption à grande vitesse

Le VAE (vélo à assistance électrique) s’impose plus que jamais comme le moteur de croissance du marché. Le constat est sans appel : 660 000 VAE se sont vendus en France en 2021 contre 515 000 en 2020. Un chiffre en hausse de 28 % par rapport à l’année précédente. Désormais, un vélo vendu sur quatre est un VAE. Il représente 24% du marché en volume et 59% en valeur, alors même que son prix moyen a baissé de 4% par rapport à 2020, apprend-on dans l’Observatoire du Cycle 2021.

Outre le VAE, les vélos cargos ont eux aussi le vent en poupe. En 2021, il s’en est vendu 17 000 exemplaires (+50 % sur un an). Permettant de transporter de lourdes charges ou des enfants, ils séduisent de plus en plus de famille qui veulent adopter une mobilité douce, notamment en zone urbaine. Ces vélos cargos sont aussi de plus en plus adoptés par les services de livraison ou encore les PME-TPE qui y voient une solution de transport simple de leurs produits dans les zones hypercentres saturées.

Prix moyen du vélo classique : 423 euros
Prix moyen du vélo à assistance électrique : 1 993 euros

Une offre Made in France qui se développe

Ce succès a encouragé le made in France. On compte pas moins de 800 000 vélos produits dans l’Hexagone en 2021 contre 660 000 en 2020, soit +21 % d’une année sur l’autre. Et les prévisions restent pour le moins optimistes : selon les premières prévisions, la production en France en 2022 pourrait atteindre 976 000 vélos dont plus de 50 % à assistance électrique.

Des marques comme Caminade, Boudebois, Cavale, Infiné, Jitensha, Victoire, Berthoud, Lapierre, Angell, Moustache ou encore 02Feel fabriquent intégralement leurs cycles en France ou réalisent de l’assemblage. Si une grande partie de ces marques proposent des modèles haut de gamme, d’autres s’efforcent de proposer des vélos dans la moyenne des prix du marché. Mais toutes ont un objectif commun : soutenir le développement des mobilités douces, dont l’empreinte écologique est nettement moindre.

Si un vélo électrique émet 50 % plus de CO2 qu’un vélo mécanique, il reste néanmoins tout à fait écologique. Avec 9g de CO2/km, un VAE émet environ dix fois moins que le bus, et 30 fois moins que la voiture pour le même trajet. Reste maintenant que le plan vélo se développe et, surtout, tienne la route.

Tags:

A lire aussi :