Partager  > Ces profs qui réinventent l’école : Sophie Guichard, la vie de classe sur YouTube

Written by 14 h 49 min Partager

Ces profs qui réinventent l’école : Sophie Guichard, la vie de classe sur YouTube

Depuis le début de la crise sanitaire, les professeurs ont dû s’adapter et apprendre à faire cours à distance. Sophie Guichard, professeure de maths en terminale pro et BTS au lycée Édouard-Branly de Lyon, s’est pour cela appuyée sur sa chaine YouTube.

Le 16/04/2021 par Armelle Oger
prof covid
Sophie Guichard, professeure de maths en terminale pro et BTS au lycée Édouard-Branly de Lyon, fondatrice de la chaine YouTube "Mathenvidéo". (Crédit : DR)
Sophie Guichard, professeure de maths en terminale pro et BTS au lycée Édouard-Branly de Lyon, fondatrice de la chaine YouTube "Mathenvidéo". (Crédit : DR)

Comme pour bien des parents, la naissance de son premier enfant a été pour Sophie Guichard le point de départ de nombreux questionnements éducatifs. L’occasion aussi, pour la professeure agrégée de mathématiques qu’elle est, de remettre en question ses méthodes, sous l’influence de la pédagogue Maria Montessori et de la pédiatre Catherine Gueguen. 

Avec un coup de cœur pour Salman Khan, analyste financier américain reconverti en créateur de cours en ligne gratuits : “J’ai trouvé ses vidéos géniales ! Je me suis tout de suite demandé comment faire profiter mes élèves de cette idée d’un enseignement à distance adapté en fonction des besoins.”

Cet article a initialement été publié dans WE DEMAIN n°31, paru en en août 2021, toujours disponible sur notre boutique en ligne

Dire bonjour à chacun

Créée en 2012, sa chaine YouTube “Mathenvidéo” a rapidement fait la preuve de sa plus-value. Pendant le confinement, lorsque la classe numérique a remplacé ses cours traditionnels, Sophie Guichard n’a donc pas vraiment eu de soucis pour assurer la “continuité pédagogique” : c’est comme à l’école, mais à la maison, lui disent ses élèves, qui pendant trois mois vont travailler, comme ils en ont l’habitude, à partir des vidéos postées par leur prof. 

Selon une méthode qui fait la part belle à l’autonomie et au collaboratif, Sophie Guichard n’est pas à l’écran : seule apparait sa main qui note, corrige. Pour elle, l’enjeu éducatif est double : “Booster la culture numérique et instaurer une confiance en soi.”

Le confinement a toutefois imposé la mise en place d’un planning précis, ainsi que la création d’une page web pour centraliser tous les documents de cours et d’une chaine YouTube où les élèves pouvaient poster leurs propres vidéos à destination des copains. L’objectif  ? “Garder coûte que coûte du lien.”

Les cours en visio, où chaque élève est interrogé, débutent donc par un appel aménagé. “Dire bonjour à chacun, demander comment ça se passe à la maison : c’était important de prendre en compte la dimension psychologique du confinement.” Comme le montrent les points réguliers avec les délégués de classe, les élèves tiennent le coup. “J’ai trouvé qu’il y avait quelque chose de chouette qui se tissait. J’ai senti qu’ils étaient reconnaissants. J’ai osé joué la carte de la vulnérabilité : pour le prof aussi, c’était dur de faire cours derrière un écran.”

Et retrouvez le portait d’autres professeures pionnières : 
Ces profs qui réinventent l’école : Florence Védérine, un site et deux cartes SIM
Ces profs qui réinventent l’école : Marie Soulié, “la pédagogie des petits pas”

Tags:

A lire aussi :