Partager  > PHOTOS – Quand les abeilles piquent la curiosité de Charlotte Abramow

Written by 14 h 11 min Partager, Planete • One Comment

PHOTOS – Quand les abeilles piquent la curiosité de Charlotte Abramow

Hommage aux abeilles… et aux femmes. La célèbre photographe et réalisatrice belge a documenté la formation à l’apiculture de sept femmes dans le cadre du programme “Women for Bees” créé par Guerlain en partenariat avec l’Unesco.

Le 07/05/2022 par Florence Santrot
CHARLOTTE-ABRAMOW-PIQUEES-tirage-brode-02-1-scaled
L'oeil de Charlotte Abramow sur 7 femmes apicultrices. Photo : Charlotte Abramow.
L'oeil de Charlotte Abramow sur 7 femmes apicultrices. Photo : Charlotte Abramow.

Elles sont sept femmes. Sept femmes mise en valeur aux côtés des abeilles dans la dernière exposition de la photographe belge Charlotte Abramow. Du haut de ses 28 ans, cette dernière a documenté la formation à l’apiculture de sept femmes. Celles-ci ont été formées l’été dernier dans le cadre du programme “Women for Bees”. Une initiative de la Maison Guerlain en partenariat avec l’UNESCO, et initiée sous le parrainage d’Angelina Jolie.

Au cours de l’été 2021, Charlotte Abramow a posé son regard bienveillant et interrogateur sur la relation des femmes aux abeilles. Mais aussi du parallèle entre les deux, de la sororité et du rôle des abeilles dans nos vies. A la clé, un récit singulier qui unit femmes et abeilles à travers une série de photos brodées. Comme une symbolique de ce lien invisible. Cette exposition est aussi l’occasion de montrer la fragilité de ces insectes qui sont menacés… et qui mettent en péril notre avenir à tous tant leur contribution dans la pollinisation est essentielle.

Abeilles : une saison sous l’oeil de Charlotte Abramow

Durant l’été 2021, la photographe Charlotte Abramow a réalisé une série de photographies en s’immergeant auprès d’Aggelina, Charlotte, Dorothée, Léopoldine, Lorène, Maël et Oriane. A cette occasion, la photographe a découvert “un parallèle entre un groupe de femmes et un groupe d’abeilles au service de la nature, de l’équilibre et du renouvellement de la vie.

Pour l’exposition Piquées, elle a imaginé un délicat travail de broderie en collaboration avec l’atelier Baqué Molinié. Celle-ci travaille étroitement avec la Maison Guerlain depuis des années. Chaque tirage a été brodé à la main au sein de leur atelier parisien. Des abeilles et des fils dorés viennent ponctuer les tirages avec beaucoup de poésie. Un travail minutieux assez similaire à celui produit dans les ruches, finalement. “Piquées, elles le sont, par la curiosité, la concentration et les dards des abeilles qui perdent la vie. Piqués, les tirages de l’exposition le sont aussi, par les aiguilles d’une couturière. Ces liens entre elles, entre les abeilles, entre l’humain et la nature, et même entre elles et moi, je l’exprime par ce fil brodé à même les tirages”, explique Charlotte Abramow. 

Et d’ajouter : “J’ai constaté les effets déjà présents du réchauffement climatique. Sécheresse, conditions extrêmes, abeilles moins nombreuses, peu de miel… J’ai ressenti cette tension et cette anxiété et j’aimerais la retranscrire, pour tirer l’alarme. Les abeilles comme piliers de l’environnement sont une urgence.

Découvrez des photographies de Charlotte Abramow tirées de “Piquées”

Une apicultrice en pleine action auprès d’une ruche. Photo : Charlotte Abramow.
Un des clichés de Charlotte Abramow surpiqué par le travail de l'atelier Baqué Molinié. Photo : Charlotte Abramow.
Un des clichés de Charlotte Abramow surpiqué par le travail de l’atelier Baqué Molinié. Photo : Charlotte Abramow.
De fascinantes alvéoles créées par les abeilles. Photo : Charlotte Abramow.
De fascinantes alvéoles créées par les abeilles. Photo : Charlotte Abramow.
Sept femmes engagées pour la survie des abeilles. Photo : Charlotte Abramow.
Sept femmes engagées pour la survie des abeilles. Photo : Charlotte Abramow.
Aggelina, Charlotte, Dorothée, Léopoldine, Lorène, Maël et Oriane, sept femmes au chevet des abeilles. Photo : Charlotte Abramow.
Aggelina, Charlotte, Dorothée, Léopoldine, Lorène, Maël et Oriane, sept femmes au chevet des abeilles. Photo : Charlotte Abramow.
Les abeilles en pleine action dans leur ruche. Photo : Charlotte Abramow.
Les abeilles en pleine action dans leur ruche. Photo : Charlotte Abramow.
L'apiculture, un vrai métier passion. Photo : Charlotte Abramow.
L’apiculture, un vrai métier passion. Photo : Charlotte Abramow.
Le travail de Charlotte Abramow sublimé par les broderies de l'atelier Baqué Molinié. Photo : Charlotte Abramow.
Le travail de Charlotte Abramow sublimé par les broderies de l’atelier Baqué Molinié. Photo : Charlotte Abramow.

L’exposition “Piquées” de Charlotte Abramow se tient du 22 avril au 22 juillet à la Maison Guerlain, 68 avenue des Champs-Elysées, à Paris.

Tags:

A lire aussi :