Partager  > Baignade, rafting… les Gorges du Verdon au régime sec cet été

Written by 17 h 49 min Partager, Ralentir • One Comment

Baignade, rafting… les Gorges du Verdon au régime sec cet été

Les eaux turquoises des Gorges du Verdon sont au plus bas. En raison de la sécheresse qui touche le plus grand canyon d’Europe, baignades et autres activités aquatiques sont partiellement interdites pour la saison estivale.

Le 29/06/2022 par Florence Santrot
Gorges du Verdon
Vue sur les rochers de falaise des Gorges du Verdon au lac de Sainte-Croix près de Moustiers-Sainte-Marie. Photo : vue sur les rochers de falaise des gorges du Verdon au lac de Sainte-Croix, Provence, France, près de Moustiers-Sainte-Marie / Shutterstock.
Vue sur les rochers de falaise des Gorges du Verdon au lac de Sainte-Croix près de Moustiers-Sainte-Marie. Photo : vue sur les rochers de falaise des gorges du Verdon au lac de Sainte-Croix, Provence, France, près de Moustiers-Sainte-Marie / Shutterstock.

Ponton à sec, niveau de l’eau au plus bas… la saison touristique des Gorges du Verdon, le plus grand canyon d’Europe, s’annonce particulièrement compliquée. En France, le département des Alpes-de-Haute-Provence et particulièrement touché par le phénomène de sécheresse qui touche l’Hexagone depuis cet hiver. Et l’été ne s’annonce pas mieux. Il suffit de constater les dégât au lac de Castillon, près de Castellane. Le niveau de l’eau y est actuellement de 5 mètres en dessous de la normale. Comme en fin d’été mais nous ne sommes qu’en juin.

Pourtant situé à 900 mètres d’altitude et entouré de montagnes, il bénéficie généralement d’un bel apport en eau l’hiver grâce aux pluies et à la neige. Mais cette année, en raison d’une saison particulièrement sèche, les gorges du Verdon sont dans une situation hydrologique historique. Et les autres lacs de la région (Sainte-Croix, Chaudanne, Esparron, Quinson…) ne sont pas en meilleure posture. Certains maintiennent encore leurs activités mais pourraient bien corriger le tir en cours de saison estivale. Surtout si la pluie reste aux abonnés absents.

1 million de touristes et pas assez d’eau pour les sports aquatiques

En quelques décennies, on est passé d’une sécheresse tous les cinq ans, à trois sécheresses tous les cinq ans“, explique au Figaro Claude Roustan, président de la fédération de la pêche des Alpes-de-Haute-Provence. Certains hameaux de la région doivent même être ravitaillés en eau potable. Lieu touristique par excellence, les Gorges du Verdon_ qui s’étendent sur 100 km de long et atteignent jusqu’à 750 m de profondeur entre les falaises, accueillent environ un million de touristes par an, dont de nombreux Néerlandais, Belges et Allemands.

Mais cette année, la destination enchanteresse risque de connaître le chômage technique. Ainsi, faute d’un niveau d’eau suffisant, le village de Saint-André-les-Alpes, où vivent quelque 980 habitants à l’année, s’apprête à interdire la baignade. Les balades en kayak, excursions en bateau et autres pédalos seront également extrêmement réduites, faute de fond suffisant dans les gorges. Même le parc aquatique de Saint-André-les-Alpes n’ouvrira pas.

EDF ne fera pas de lâchers d’eau dans les Gorges du Verdon cet été

EDF, qui gère plusieurs barrages et retenues d’eau dans la région, a maintenu un débit minimum dans le Verdon afin de préserver la faune. Mais l’entreprise a prévenu : elle ne fera pas de lâchers d’eau dans les gorges cette année. Elle a même interrompu sa production hydroélectrique depuis six mois pour préserver les autres usages. Dans ces conditions, le rafting semble impossible à pratiquer cet été.

En alternative, des activités annexes sont donc mises en avant : balades en VTT, randonnée, trail… Jusqu’à ce que les eaux turquoises du Verdon reprennent de la vigueur.

Tags:

A lire aussi :