Ralentir  > Où en est la consommation de viande en France ?

Written by 16 h 48 min Ralentir • 3 Comments

Où en est la consommation de viande en France ?

Moins de boeuf, plus de poulet, et surtout plus de produits transformés… La consommation française de viande a beaucoup évolué ces vingt dernières années. Le point en infographie.

Le 26/02/2020 par Pauline Vallée

En baisse depuis la fin des années 1990, la consommation de viande des Français s’est stabilisée depuis une dizaine d’années. Après un léger recul en 2017, l’achat de produits carnés est reparti à la hausse (+ 2,9 %) en 2018, selon un bilan dressé par FranceAgriMer.

Moins que les quantités, le plus grand changement concerne les produits que nous mettons dans nos assiettes. Si le porc reste l’animal le plus consommé, les Français s’en détournent de plus en plus au profit de la volaille, qui explose (+ 7 % entre 2017 et 2018).
 

Et les acheteurs se tournent davantage vers des produits transformés : la part des sandwichs, hamburgers et plats préparés représentait 30 % de notre consommation de viande en 2016, contre 25 % en 2007, pointe une étude du Credoc. Le pourcentage monte même à 42 % chez les 18-24 ans, la classe d’âge la plus gourmande en produits carnés. 

Retrouvez plus d’articles sur l’alimentation de demain dans notre supplément : “Comment mieux manger sans dépenser plus ?”
réalisé avec le soutien de l’ADEME
à retrouver dans We Demain n°29  disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne

Tags:

A lire aussi :

    Article sponsorisé
  • En Provence, ils relancent la culture bio de l’amande

    article sponsorisé

    En Provence, ils relancent la culture bio de l’amande

    Longtemps, la Provence a été une terre de culture d'amandiers, avant qu'elle ne soit délaissée. Plusieurs organisations, dont la Fondation Ecotone, tentent de réimplanter l’amandiculture dans le sud de la France.
  • Espèces invasives : une recette de sanglier à l’armoise

    Découvrir

    Espèces invasives : une recette de sanglier à l’armoise

    Ces animaux et végétaux introduits par l’homme prolifèrent sans limite et sont une menace pour les écosystèmes. Afin de les réguler, pourquoi ne pas s’en régaler  ? Nous avons tenté l’expérience. Et vous proposons des recettes exclusives à base d’espèces invasives.
  • Espèces invasives : une recette de pleurotes aux vergerettes et héliantis

    Découvrir

    Espèces invasives : une recette de pleurotes aux vergerettes et héliantis

    Ces animaux et végétaux introduits par l’homme prolifèrent sans limite et sont une menace pour les écosystèmes. Afin de les réguler, pourquoi ne pas s’en régaler  ? Nous avons tenté l’expérience. Et vous proposons des recettes exclusives à base d’espèces invasives.