Ralentir  > Voyage dans la France qui s’ensauvage

Written by 8 h 21 min Ralentir • 3 Comments

Voyage dans la France qui s’ensauvage

LA REVUE. La pandémie et le confinement ont fait éclore des désirs de vert. Nées de l’urgence climatique, les envies d’exode urbain, de quête d’espace et de libération de la nature prennent de l’ampleur, jusque dans les urnes. We Demain vous emmène à la rencontre de cette France qui rompt avec le béton et renoue avec la nature.

Le 24/08/2020 par WeDemain
Illustration : Julien Pacaud
Illustration : Julien Pacaud

Retrouvez ce grand dossier en intégralité dans WE DEMAIN n°31. Un numéro toujours disponible sur notre boutique en ligne

Au sommaire du dossier

  • LES NÉO-RURAUX DU COVID-19 

En normandie, la pandémie a provoqué son lot de nouvelles arrivées à El Capitan, un « tiers lieu » qui accueille des jeunes, souvent urbains, en quête de transition et d’inclusion à de nouveaux territoires. Ils se racontent.

Pour expérimenter de nouveaux modes de vie à la campagne, quoi de mieux que s’unir par groupes d’affinité ? De l’Ardèche à la dordogne, en passant par l’Auvergne, petit tour de France de ces laboratoires d’autosubsistance.

Au XXe siècle, on a canalise les cours d’eau pour les rendre productifs, et détruit au passage de précieuses réserves de biodiversité. Depuis une vingtaine d’années, on entame le chemin inverse. Et les résultats sont spectaculaires.

  • DEVENEZ MICRO-AVENTURIER EN CINQ LEÇONS

Partir deux jours près de chez soi, goûter au frisson sauvage sans aller à l’autre bout du monde pour autant : mode d’emploi de la micro-aventure, plus que jamais à la mode depuis le début de la pandémie.

Depuis la fin du confinement s’exprime un puissant désir de verdure. Une envie de s’en rapprocher, de la respecter. Dans un nouveau livre, l’auteur du best-seller mondial “la vie secrète des arbres” explore les ressorts de cette aspiration et ses conséquences sur nos villes et campagnes.

Tags:

A lire aussi :