Planete  > Ces 100 villes d’Europe qui visent la neutralité carbone d’ici 2030

Written by 19 h 25 min Planete, Respirer • 2 Comments

Ces 100 villes d’Europe qui visent la neutralité carbone d’ici 2030

Un programme européen va accompagner des villes comme Rome, Budapest ou Paris à réduire leurs émissions de CO2. Objectif : la neutralité carbone d’ici 2030.

Le 01/05/2022 par Florence Santrot
Lisbonne
Lisbonne fait partie des 100 villes qui s'engagent pour une neutralité carbone d'ici 2030. Photo : Shutterstock.
Lisbonne fait partie des 100 villes qui s'engagent pour une neutralité carbone d'ici 2030. Photo : Shutterstock.

Avant la fin de la décennie, il leur faudra avoir atteint la neutralité carbone. C’est en tout cas ce à quoi se sont engagées quelque 100 villes d’Europe. Dans le cadre de la mission “Villes neutres pour le climat et intelligentes” lancée par l’Union européenne, une centaine de métropoles se sont engagées cette semaine, jeudi 28 avril, à être neutres pour le climat et intelligentes d’ici à 2030. Chacune d’entre elles va signe un “Climate City Contract” où elles s’engagent dans une transformation vers la neutralité climatique dans les huit années à venir.

Sur 377 dossiers déposés, 100 ont été retenus en fonction du sérieux de leurs engagements et de leur programme. A cela, s’ajoutent douze métropoles de pays limitrophes (comme Sarajevo, Reykjavik, Oslo, Istanbul ou encore Glasgow). Pour aider ces 112 villes dans leur objectif ambitieux, ces villes vont recevoir le soutien de l’Union européenne. Pour cela, un budget de 360 millions d’euros a été dégagé pour 2022-23, afin d’engager les trajectoires d’innovation vers la neutralité climatique d’ici à 2030.

9 villes françaises font partie du programme neutralité carbone 2030

L’aide européenne inclut des conseils et une assistance sur mesure, la possibilité de réclamer des financements supplémentaires, un accompagnement via un réseau national de coordination, des opportunités de mise en réseau, d’apprentissage et d’échange d’expériences entre les villes participantes, un soutien à l’implication des citoyens dans la prise de décision et une visibilité politique accrue afin d’augmenter l’attractivité pour les investissements et les travailleurs qualifiés.

En France, les programmes de neuf métropoles ont été acceptés dans le cadre de cette mission “Villes neutres pour le climat et intelligentes” :

  • Angers Loire Metropole
  • Bordeaux Metropole
  • Dijon Metropole
  • Dunkerque
  • Grenoble-Alpes Metropole
  • Lyon
  • Marseille
  • Nantes Metropole
  • Paris

A lire aussi : 4 scénarios pour atteindre la neutralité carbone en France d’ici 2050

70 % des émissions de CO2 proviennent des villes

Alors que 75 % des citoyens de l'Union européennes habitent en zones urbaines, celles-ci consomment plus de 65 % de l'énergie produite, ce qui représente plus de 70 % des émissions de CO2. Il est donc crucial que les villes progressent au plus vite vers la neutralité carbone

"La transition écologique fait actuellement son chemin dans toute l'Europe, a souligné Ursula von der Leyen, présidente de la Commission. Mais il y a toujours besoin de pionniers, qui se fixent des objectifs encore plus élevés. Ces villes nous montrent la voie à suivre pour un avenir plus sain. Nous les soutiendrons sur cette voie !"

Si les villes ne se sont pas légalement engagées à atteindre cette neutralité carbone, l'Union européenne mise sur le fait que leur réputation est en jeu dans cet engagement pour qu'elles respectent les objectifs et se mettent en conformité d'ici la fin de la décennie.

Tags:

A lire aussi :