Inspiré par les termitières, le premier bâtiment à climatisation "zéro énergie"

Par I Publié le 19 Novembre 2015

Après avoir passé sa carrière à concevoir des systèmes de climatisation classiques, un ingénieur néerlandais en a développé un qui ne nécessite quasiment pas d'énergie.


L'hôtel Breeze à Amsterdam sera l'un des plus efficients au monde. (Crédit : capture d'écran)
L'hôtel Breeze à Amsterdam sera l'un des plus efficients au monde. (Crédit : capture d'écran)

Si les climatiseurs n'étaient pas indispensables pour rafraîchir les grands édifices, les architectes s'en passeraient volontiers. En plus d'être laids et bruyants, ces appareils produisent du bruit, consomment beaucoup d'espace et d'énergie. Mais par quoi les remplacer ?

Ben Bronsema détient désormais la réponse. À plus de 70 ans, après avoir passé toute sa carrière à concevoir et installer des systèmes de climatisation classiques, cet ingénieur néerlandais a décidé de changer d'approche. Son pari : concevoir un système de climatisation silencieux et ne nécessitant quasiment aucune énergie.


Cheminée solaire

C'est à Amsterdam que va s'élever le premier immeuble intégrant sa solution. Baptisé Breeze, ce bâtiment s'inspire du système de climatisation naturelle présent dans les termitières. Ces dernières ont pour particularité d'être traversées par un flux d'air constant, qui maintient leur température à 30°C toute l'année, même lorsqu'il fait 50°C à l'extérieur. Pour reproduire cet effet, cinq ans de recherche et de modélisations mathématiques ont été nécessaires, en partenariat avec l'université technologique de Delft.

Situées au sommet du bâtiment, des ouvertures captent le vent. Un courant d'air redescend alors en cascade à travers un réseau de puits, où il est rafraîchi grâce à la vaporisation de gouttelettes d'eau. Une fois arrivé à la base du bâtiment, le courant d'air frais est réparti entre ses différentes pièces. Le tout sans aucune action mécanique.

Le courant d'air remonte ensuite le long de la façade du bâtiment, grâce à un système de "cheminée solaire". Le principe ? Une paroi extérieure vitrée, derrière laquelle l'air se réchauffe et s'élève jusqu'au toit, créant ainsi un courant d'air perpétuel à travers le bâtiment. Au sommet du bâtiment, un système "d'échangeur thermique" permet même de récupérer la chaleur de ce courant d'air, notamment pour chauffer l'eau du robinet.


"Il n'y a pas de bruit de ventilation, l'air n'est pas trop froid comparé à celui issu d'une clim' classique et sa qualité est meilleure", assure l'inventeur à Fast Co Exist.

Pour fonctionner, ce système ne requiert qu'une seule pompe à eau. Une consommation énergétique dérisoire, au regard des imposantes machines que requiert le mécanisme de climatisation d'un immeuble classique.

L'hôtel Breeze, dont la livraison est prévue pour 2017, devrait être l'un des plus efficients au monde sur le plan énergétique. En plus de s'auto-climatiser, il produira sa propre énergie, grâce à des éoliennes et panneaux solaires installés sur son toit.






ZOE & Cie : Entre la teinte bleu foudre et blanc nacré, notre coeur balance…. Et vous ? #RenaultZOE https://t.co/ijEkS3kqoZ
Vendredi 2 Décembre - 18:00
ZOE & Cie : RT @Blooweels: Voitures électriques : des milliers de stations de charge ultra-rapide en Europe d'ici 2020 https://t.co/girg39Ts63 via @nex…
Vendredi 2 Décembre - 11:13
ZOE & Cie : @LeJay64 @JeRouleElectric Nous sommes désolés pour ces désagréments ! Avez-vous contacté le Service Client Renault ?
Jeudi 1 Décembre - 09:54

WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE