wedemain.fr
En savoir plus

Ma maison demain

Grâce à cette association, achetez des matériaux de construction recyclés à moindre coût

Par I Publié le 11 Décembre 2017

Bois, vitres, tuyaux, peinture… à chaque chantier, la filière du BTP jette de grandes quantités de matériaux. Or, ces derniers sont souvent inutilisés ou encore en bon état. De quoi inspirer l’association Mineka qui les récupère pour les revendre 70 % moins cher.


(Crédit : Mineka)
(Crédit : Mineka)
40 millions de tonnes, c’est le nombre de déchets engendrés chaque année par la filière du bâtiment, l’une des plus polluantes en France. Mais bien souvent, ces matériaux de fin de chantier sont encore réutilisables.
 
Pourquoi jeter des planches de bois, des pots de peintures, des tréteaux ou encore des sols en bon état ? Pour éviter qu'ils ne soient envoyés à la déchèterie, l’association Mineka récupère ces déchets engendrés dans la Métropole Lyonnaise.
 
"Depuis notre première collecte en mars 2017, nous avons recyclé environ 7,5 tonnes de matériaux", raconte Joanne Boachon, l’une des fondatrices de Mineka.

Des matériaux à – 70 %

L'association Mineka a été créée en novembre 2016 par une équipe de six architectes, lassés d’être spectateurs d’un tel gaspillage. Un an plus tard, ce sont désormais les entreprises qui les sollicitent pour recycler leurs "déchets".
 
Pour l'instant, les matériaux sont collectés uniquement auprès des professionnels, car cela demanderait trop de logistique de le faire auprès des particuliers. En revanche, ils sont accessibles à tout le monde.
"Nous les revendons à moins 70 % du prix du neuf, à un prix solidaire", explique l’architecte.

(Crédit : Mineka)
(Crédit : Mineka)
Avant d’acheter des matériaux, les particuliers doivent cependant s’acquitter de l’adhésion à l’association, s’élevant à 10 euros.
 
Pour le moment, Mineka ne dispose que de peu d’espace de stockage et ne peut donc pas proposer une très grande gamme de matériaux. Lorsqu’une collecte est réalisée, elle communique sur sa page Facebook pour prévenir des produits disponibles.
 
"Ça marche beaucoup par bouche à oreille. Mais nous sommes actuellement à la recherche de financements afin de disposer d’un réel lieu de vente", précise Joanne Boachon.
 
Cette association n’est pas la première à s’être attaqué aux déchets liés au secteur du bâtiment. Il existe par exemple Recyclo’ Bat à Toulouse ou encore la réserve des arts à Paris, spécialisé dans le domaine de le secteur de la culture.
 
Les initiatives comme celles-ci devraient se multiplier dans les prochaines années. En effet, l’un des objectifs inscrits dans la loi de transition énergétique est de recycler 70 % des déchets du BTP en 2020.






[INFO PARTENAIRE]
Et si votre maison était une source de création où tout devient possible? Un lieu où vous avez le pouvoir d'imaginer, de faire... Selon vos goûts et vos envies.
Avec les solutions et l'accompagnement Leroy Merlin, vos projets vont plus loin.


WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE