wedemain.fr
En savoir plus
Twitter
Rss
Ma maison demain

Le premier village imprimé en 3D bientôt construit en Amérique latine

Ce village pionnier va loger une communauté de 400 personnes défavorisées. Les maisons seront construites avec des imprimantes 3D, en 24 heures, pour moins de 3 500 euros.

Par I Publié le 21 Mai 2019


Les maisons pourront être personnalisées et colorées, simplement en rajoutant une couleur dans le béton. (Crédit : Fuseproject)
Les maisons pourront être personnalisées et colorées, simplement en rajoutant une couleur dans le béton. (Crédit : Fuseproject)
Un village qui pousse comme un champignon, ou presque. En Amérique latine, une communauté de 400 personnes défavorisées sera bientôt logée dans des maisons construites avec des imprimantes 3D, en moins de 24 heures

C'est ce qu'ont annoncé Fuseproject (une entreprise de design), Icon (une entreprise spécialisée dans l’impression 3D) et New Story (une organisation à but non lucratif qui lutte contre le sans-abrisme).

Jusqu'ici, des maisons individuelles ont déjà été construites en 3D, comme par exemple ce logement social à Nantes ou cette maison en terre-paille. Un petit quartier de cinq maisons imprimées avec cette technologie devrait aussi voir le jour à Eindhoven, aux Pays-Bas. Mais l'impression en 3D d'un village entier est une première.
     
"Nous apportons une technologie très futuriste aux familles qui en ont le plus besoin", s'est félicité Brett Hagler, PDG et cofondateur de New Story, au média Fast Compagny
 
Le début des travaux est prévu cet été, et l’emménagement des familles début 2020. L'emplacement précis du village en revanche n'a pas été divulgué "pour ne pas nuire à l'avancement du projet". Il pourrait s'agir du Mexique, d'Haïti, du Salvador ou de la Bolivie, où travaille New Story.

L'an passé, les porteurs du projet avaient déjà imprimé une maison test, de 55 m2, à Austin, au Texas. Son coût : seulement 3 500 euros.

L’impression 3D pour des foyers en difficulté

C'est là l'un des avantages de l'impression 3D : en plus d'être très rapide, elle demande moins de matière première et génère moins de déchets. Elle permet d'imaginer des formes originales et arrondies. Des éléments d'aménagement peuvent aussi être intégrés à la structure comme des étagères, un comptoir pour la cuisine ou encore des sièges. De quoi réduire drastiquement les coûts de fabrication. Toutefois, le secteur manque encore de recul sur la durabilité de cette technologie.
   
"Grâce à notre technologie, nous sommes en mesure de fournir des solutions durables à un certain nombre des problèmes les plus pressants de notre monde, notamment le sans-abrisme dans les pays en développement et le coût exorbitant du logement", détaille Icon sur son site. 

Si New Story s'est engagé à financer la construction des maisons, les nouveaux propriétaires devront apporter leur contribution, en fonction de leurs revenus, via un prêt sans intérêt. L'argent collecté ira à un fonds communautaire destiné à améliorer les infrastructures du village au fil du temps, rapporte Fast Compagny.
 
 

Des maisons modulables

Les acteurs du projet assurent aussi avoir travaillé avec les futurs habitants pour répondre au mieux à leurs besoins, en majorité des familles d’agriculteurs et d’artisans, gagnant moins de 200 dollars par mois.
   
"Nous avons travaillé directement avec les communautés concernées pour nous assurer que nous leur fournissions des options qui répondent vraiment à leurs besoins en matière de logement", explique Fuseproject sur son site.
    
Les familles pourront personnaliser leur maison, en choisissant parmi différentes options d’aménagement. Ces communautés vivant souvent dans des maisons multigénérationnelles, les logements ont été conçus de manière à pouvoir rajouter un étage si nécessaire.
 
Ces maisonnettes futuristes seront aussi adaptées aux risques sismiques et à un climat tropical.

 





[INFO PARTENAIRE]
Découvrez notre nouveau catalogue Inspiration 2019 pour vous donner des idées !



wedemain.fr sur votre mobile