Découvrir  > On a testé : 5 alternatives vegan au foie gras

Written by 12 h 26 min Découvrir • One Comment

On a testé : 5 alternatives vegan au foie gras

Face aux polémiques qui entourent le foie gras à l’approche des fêtes, la rédaction de WE DEMAIN a testé cinq “faux gras”, des alternatives vegan au foie gras. Verdict.

Le 17/12/2021 par Alice Pouyat
Le Veg'gras figure en tête de notre classement des foie gras vegan
Le Veg'gras figure en tête de notre classement des foies gras vegan. (Crédit : Naturalia)
Le Veg'gras figure en tête de notre classement des foies gras vegan. (Crédit : Naturalia)

Y aura-t-il du foie gras à Noël ? Alors que plusieurs mairies écologistes ont banni ce met traditionnel, la question risque aussi de diviser quelques familles en ces fêtes de fin d’année. Les défenseurs du bien-être animal préfèreront l’éviter. Les gardiens de la gastronomie française auront du mal à s’en passer. Chez WE DEMAIN, la question s’est également posée. Nous avons donc testé une alternative : le foie gras végétal, aussi appelé “faux gras”. 

Pour se faire un avis sur le sujet, nous avons acheté et testé collectivement cinq produits différents (d’autres existent sur le marché). Des produits que l’on trouve aujourd’hui dans la plupart des magasins bio, à des prix très abordables. 

Le faux foie gras : notre verdict général 

Dans l’ensemble, soyons clair, aucun produit n’imite parfaitement le “vrai foie gras”. Au mieux, certains ressemblent plutôt à des mousses de foie. Inutile donc d’y chercher un équivalent, au risque d’être déçu. En revanche, certains se révèlent plutôt bons, avec des saveurs épicées, truffées, appréciables en cette saison. Dans l’ensemble, la plupart des “faux gras” peuvent donc être offerts sans honte en tartinade. Avec bien sûr des nuances selon les produits, évalués par nos soins de 1 à 5. Un avis bien sûr qui n’engage que nous ! 

Et si ces “ersatzs” ne vous disent rien, rappelons que le foie gras peut aussi être remplacé par des produits plus “simples”. Produits de la mer, tartinades aux oursins, aux algues, aux artichauts, à la truffe ou simple houmous maison !

Cinq foies gras végétaux au banc d’essai (par prix croissant)

1. Le Wahou Gras – de Tartex
Première impression : le packaging de ce produit n’emballe pas… La boite de conserve avec couvercle plastique évoque un vulgaire pâté de supermarché. Surprise toutefois en l’ouvrant : l’apparence et la consistance sont très proches de celles d’un foie gras classique. En bouche, la texture est plutôt celle d’une mousse de canard, mais on apprécie les notes épicées de coriandre, clou de girofle et surtout de cannelle qui relèvent ce produit à base de levures végétales et d’huile de coco. Des épices qui laissent toutefois un arrière-goût trop marqué…voire désagréable pour certains. 
Note : 2,5/5
Prix : 2,99 euros pour 125 grammes

2. Le Faux Gras – de Gaïa
Le “Faux Gras” de Gaïa est clairement le plus commercialisé et le plus connu. Côté packaging, on reste sur un emballage basique, une petite boite de conserve, mais le design est un peu plus chic que celui du Whaou Gras. Les ingrédients de base sont aussi presque les mêmes : des levures alimentaires, de l’huile de coco, une goutte de champagne et des épices. Mais ces dernières sont moins invasives et laissent s’exprimer la note de truffe (1 %). Avec une texture assez comparable, le produit semble donc plus équilibré, plus subtil. Laissant la possibilité de l’agrémenter de fleur sel, ou d’un peu de confiture pour le relever… À noter, une variante aux canneberges existe aussi, non goutée. 
Note : 3,5/5
Prix : 3,99 euros pour 125 grammes

3. Le Veg’gras à la truffe –de Senfas
D’emblée, ce 3e produit se présente plutôt bien. Un bocal en verre, avec une étiquette au design noir et blanc contemporain. L’apparence est également intéressante. Une légère nervure jaune rappelle celle du foie gras. En bouche, la consistance est un peu moins lisse que celle des précédents produits car nous sommes sur une préparation à base de purée de noix de cajou, avec un peu de cognac, du vin blanc, quelques épices bien dosées. Mais ce Veg’gras exhale davantage la truffe (il existe aussi un Veg’gras sans truffe, non gouté). De quoi plaire aux amateurs de ce met délicat. Le Veg’gras a d’ailleurs été élu meilleur produit bio 2020. 
Note : 4/5
Prix : 5,10 euros pour 140 grammes

4. Le Joie Gras –  de Jay and Joy
Trouvé au rayon frais, ce produit emballé dans un plastique et carton coloré a la bonne idée de ne pas trop chercher à ressembler à du foie gras. Et pour cause, il est produit par Jay and Joy, “crèmerie végétale bio” plutôt connue pour ses vromages. En bouche, le Joie Gras est lui aussi assez “pâteux” puisqu’à base de noix de cajou, mais il est bien plus relevé et salé, avec des notes d’alcool, de quatre épices, de poivre trois baies, et un côté plus “animal” que les autres. “Gourmand” donc, mais moins subtil que le Veg’gras à notre goût.
Note : 3,5/5
Prix : 5,40 euros pour 100 grammes

5. La Bonne Foi – de Marie-Sophie L
On s’attendait au produit le plus “quali” de tous. Son bocal en verre, sa belle étiquette dorée, son nom moins “gras” que les autres, et son prix plus élevé promettaient un produit raffiné. La “Bonne Foi” est aussi le seul à imiter la couche de gras du foie gras. Mais en bouche… déception ! Le produit, lui aussi à base de purée de noix de cajou, est d’abord trop gras. Et aussi trop sucré, écœurant donc, peut-être du fait de la présence de beurre de cacao.
Note : 2/5
Prix : 13,50 euros pour 145 grammes

Des recettes maison de foie gras végétal

Enfin, sachez qu’il est aussi possible de cuisiner soi-même son propre foie gras végétal. Plusieurs recettes circulent sur les blogs de cuisine vegan. En tête : celui de La petite Okara. Des recettes qui nécessitent toutefois pas mal d’ingrédients, et un peu de temps, mais qui peuvent aussi donner l’occasion d’un atelier cuisine pendant les fêtes. 

À LIRE AUSSI : Les GAFA veulent-ils nous rendre végans ?

Tags:

A lire aussi :

  • Autonomie alimentaire : Albi, les rêves plus gros que le ventre

    Ralentir

    Autonomie alimentaire : Albi, les rêves plus gros que le ventre

    En 2014, la ville d’Occitanie annonçait viser 100  % d’autonomie alimentaire en 2020. Bilan ? 1,6 % ! Retour sur un impossible défi, qui a toutefois impulsé de nombreux projets.
  • Après le Dry January, le Veganuary ?

    Ralentir

    Après le Dry January, le Veganuary ?

    L’association L214 relance le défi Veganuary, qui consiste à manger végan pendant tout le mois de janvier. Un moyen de promouvoir les alternatives aux produits alimentaires d’origine animale.
  • Halte au bio-bashing !

    Respirer

    Halte au bio-bashing !

    CHRONIQUE. Comme il existe des climatsceptiques, il y a des bio-sceptiques. Jean-Paul Curtay, nutrithérapeute, répond aux trolls du bio-bashing.