Découvrir  > Web3 et metaverse : les NFT débarquent sur Instagram

Written by 8 h 51 min Découvrir, Tech-Sciences

Web3 et metaverse : les NFT débarquent sur Instagram

Les Non Fongible Tokers, ou NFT, ne sont pas en passe de disparaître comme certains l’annoncent. Mieux : ils ne vont pas tarder à faire leur apparition sur les réseaux sociaux.

Le 11/05/2022 par Florence Santrot
nft instagram
Meta officialise l’arrivée des NFT sur ses réseaux sociaux. Photo : Meta
Meta officialise l’arrivée des NFT sur ses réseaux sociaux. Photo : Meta

Un pied dans le Web3 pour Meta. Le groupe américain, qui détient Facebook, Instagram ou encore WhatApp, a annoncé mardi 10 mai l’arrivée prochaine d’une nouvelle fonction. Elle permettra à ses utilisateurs de publier leurs NFT (Non Fongible Token ou jeton non fongibles) sur leur mur social. Le premier réseau à se lancer dans l’aventure sera Instagram. Facebook suivra.

Les NFT apposent une sorte de certificat d’authenticité sur un fichier numérique unique. Ce nouveau concept pourra donc être partagé sur les réseaux sociaux de façon gratuite. Adam Mosseri, le patron d’Instagram, s’en explique dans un message publié sur Twitter. “Cette semaine, nous commençons à tester les ‘Digital Collectibles’ avec une poignée de créateurs et collectionneurs américains qui pourront partager des NFT sur Instagram. Il n’y aura pas de frais associés à la publication ou au partage d’un objet de collection numérique sur IG”, explique-t-il.

NFT sur Instagram : mode d’emploi

Le partage sa ou ses oeuvres visuels (photo, vidéo…) suivra le processus suivant :

  • Première étape : la connexion à un Wallet ou portefeuille numérique. Une fois la liaison établie, les créateurs et les collectionneurs auront la possibilité de choisir les NFT de leur portefeuille qu’ils souhaitent partager sur Instagram.
  • Deuxième étape : le partage d’objets de collection numériques. Une fois qu’un créateur ou un collectionneur publie un objet de collection numérique, ce dernier aura un effet scintillant pour différencier le post des autres. Et il sera possible afficher des informations publiques, telles qu’une description du NFT.
  • Troisième étape : un marquage automatique du créateur et du collectionneur. Le créateur et le collectionneur peuvent être automatiquement attribués dans la publication numérique (sous réserve de leurs paramètres de confidentialité, indique Meta).

Dans un premier temps, seuls les NFT détenus sur les blockchains Ethereum et Polygon seront compatibles avec Instagram. Dans un second temps, ceux stockés sur Flow et Solana suivront. A noter que les premiers Wallets compatibles seront : MetaMask, Rainbow et Trust Wallet. Trois autres sont d’ores et déjà annoncés : Coinbase, Dapper et Phantom mais sans date de disponibilité précise. Il faudra relier son Wallet à son compte Instagram pour pouvoir partager son ou ses NFT de son choix.

Un exemple de NFT partagé sur Instagram et des informations qui y sont liées. Photo : Meta.
Un exemple de NFT partagé sur Instagram et des informations qui y sont liées. Photo : Meta.

Avec les NFT, une traçabilité de la propriété d’une oeuvre numérique

Cette nouvelle fonction devrait donc permettre aux détenteurs d’une oeuvre numérique de mieux en conserver la propriété. Ou en tout cas de la revendiquer de manière simple et efficace puisque le “certificat de propriété” lié au NFT est encrypté dans une blockchain. Cette nouvelle fonction d’Instagram devrait donc faciliter le partage de créations uniques sans craindre qu’elles ne soient pillées.

Peu à peu, la fonction sera proposée à de plus en plus d’utilisateurs, comme Meta a l’habitude de faire avec ses nouvelles fonctions. Adam Mosseri justifie ainsi de ne pas ouvrir l’option à tous : “Une des raisons pour lesquelles nous commençons petit est que nous voulons nous assurer que l’on peut apprendre de la communauté. Nous voulons être sûrs de savoir comment gérer ces principes de confiance distribuée et de pouvoir distribué, en dépit du fait que nous sommes, oui, une plateforme centralisée.”

Il sera bientôt possible pour les membres Instagram d'afficher leur collection de NFT. Photo : Meta.
Il sera bientôt possible pour les membres Instagram d’afficher leur collection de NFT. Photo : Meta.

Une première incursion dans le Web3 pour le grand public

Avec les NFT sur Instagram, le grand public peut constater de façon plus tangible les effets du Web3 annoncé. Et de constater comment les données d’un.e propriétaire restent associées à une oeuvre. En partageant une oeuvre NFT sur le réseau social, une personne en conserve toute la maîtrise. En effet, toutes les informations qui la caractérisent (nom du propriétaire, date de création, etc.) restent encapsulées avec le fichier numérique.

C’est aussi une manière pour Meta de préparer le lancement prochain de son metaverse. Il sensibilise ainsi peu à peu le grand public à ces nouveaux concepts. Dans un communiqué de presse, le groupe de Mark Zuckerberg ne s’en cache pas. “En construisant un support pour les NFT, nous visons à améliorer l’accessibilité, réduire les obstacles à l’entrée dans cet univers et contribuer à rendre l’espace NFT plus ouvert à toutes les communautés.”

A noter que Meta n’est pas le premier réseau social à s’intéresser de près aux NFT. Depuis janvier 2022, Twitter permet à certains de ses membres d’utiliser une image NFT comme photo de profil. Mais seuls les abonnés à Twitter Blue, sa version premium, ont cette possibilité.

Tags:

A lire aussi :

  • Metaverse : de quoi s’agit-il et faut-il s’y intéresser ?

    Déchiffrer

    Metaverse : de quoi s’agit-il et faut-il s’y intéresser ?

    Monde alternatif virtuel et immersif, le metaverse va-t-il révolutionner nos vies ? Plongée dans un nouveau concept qui relève encore de la science-fiction.
  • Invasion du Capitole : Trump réduit au “silence réseaux”

    Partager

    Invasion du Capitole : Trump réduit au “silence réseaux”

    Après l’invasion du Capitole américain par des partisans de Donald Trump, les principaux réseaux sociaux ont suspendu les comptes de président, accusé d’attiser les violences. Une mesure sans précédent.
  • Que devient votre identité numérique après votre mort ?

    Inventer

    Que devient votre identité numérique après votre mort ?

    “C’est l’anniversaire de Caroline aujourd’hui. Écrivez sur son journal”. Voilà le type de notification que vont recevoir les centaines d’amis Facebook de la jeune femme. Pourtant, Caroline est morte il y a deux ans. Mais, son profil, laissé à l’abandon, est toujours actif.   Toutes les quatre minutes, un membre du réseau social meurt en …