Partager  > Cette entreprise recycle les masques chirurgicaux et en fait des fournitures scolaires

Written by 21 h 24 min Partager • 2 Comments

Cette entreprise recycle les masques chirurgicaux et en fait des fournitures scolaires

L’entreprise Plaxtil, basée à Châtellerault dans la Vienne, transforme les masques jetables usagés en fournitures scolaires. Une solution qui se développe dans divers communes.

Le 27/08/2021 par Sofia Colla
fournitures scolaires
Équerres, règles, rapporteurs… L’entreprise Plaxtil transforme les masques jetables usagés en fournitures scolaires. (Crédit : Shutterstock)
Équerres, règles, rapporteurs… L’entreprise Plaxtil transforme les masques jetables usagés en fournitures scolaires. (Crédit : Shutterstock)

Bientôt la rentrée scolaire. Impossible de passer à côté des courses de fournitures pour la nouvelle année. Et si c’était un moyen de lutter contre la pollution ? La ville de Saint-Jory (Haute-Garonne), a par exemple lancé une initiative innovante. L’idée : recycler des masques chirurgicaux en fournitures scolaires pour les enfants de la commune. 

Plusieurs points de collecte ont été mis en place dans les établissements municipaux ainsi que dans divers commerces. Les masques sont ensuite récupérés par l’entreprise Plaxtil, spécialisée dans leur recyclage, dont nous vous parlions déjà dans cet article. Un moyen d’éviter qu’ils se retrouvent jetés sur le trottoir.

Des fournitures scolaires recyclées et gratuites 

Cette PME basée à Châtellerault (Vienne), expérimente cette solution dans une vingtaine de communes en France. Depuis le printemps 2021, elle a mis en place des boîtes de collecte dans diverses écoles, où les enfants doivent porter au minimum deux masques différents par jour. L’entreprise les transforme en matière plastique recyclable, qui peut être utilisée pour fabriquer des objets, dont les fournitures scolaires. Équerres, règles, rapporteurs… Ces fournitures sont par la suite distribuées gratuitement aux écoliers. 

Plaxtil fabrique également des visières de protection, des ouvre-portes ou encore des attaches pour masques qui sont distribués à des soignants ou à des associations.

La démarche a également été mise en place dans certaines entreprises. Et c’est une réussite. De grands groupes comme Nestlé Health & Science, Cuisines Schmidt ou encore Allianz travaillent avec la PME pour collecter les masques jetables de leurs employés.  

Une solution pertinente. Car si nous sommes tous obligés de porter des masques aujourd’hui, ils représentent une source de pollution importantes. Ces derniers mettent plus de quatre cents ans à se dégrader naturellement. De plus, selon l’ONU, 75 % des masques jetables se retrouvent dans les décharges ou les océans. De ce fait, la quantité de plastique déversé dans les océans pourrait tripler d’ici à 2040, passant de 11 à 29 millions de tonnes par an.

Depuis le lancement de l’opération début juin à Saint-Jory, plus de 20 000 masques ont été collectés par l’entreprise. Résultat : 300 kits scolaires ont pu être distribués. 

Un bon moyen d’habituer les enfants au recyclage en leur montrant concrètement à quoi cela peut servir… Et peut être même donner de bonnes habitudes aux parents ! 

À lire aussi : Pour consommer moins, le défi “Rien de neuf” s’invite à l’école 

Tags:

A lire aussi :

  • La deuxième édition du prix des éco-délégués est lancée !

    100% ado

    La deuxième édition du prix des éco-délégués est lancée !

    WE DEMAIN, le ministère de l’Éducation nationale et Bayard Presse lancent la seconde édition du prix des éco-délégués. Afin de récompenser les collégiens et lycéens qui mettent en place des projets en faveur du développement durable.
  • Rentrée scolaire : “L’école en forêt a de nombreuses vertus”

    Découvrir

    Rentrée scolaire : “L’école en forêt a de nombreuses vertus”

    Sur FranceInfo, notre journaliste Armelle Oger est venue présenter un reportage sur la seule école en France qui permette à des enfants d’apprendre tous les jours en forêt.
  • École en forêt : de quel bois je m’éduque

    Respirer

    École en forêt : de quel bois je m’éduque

    Il a fallu attendre la pandémie pour que le ministre de l’Éducation nationale reconnaisse les vertus de la classe au-dehors. Mais à ce jour, une seule école en France permet à une quinzaine d’enfants d’apprendre tous les jours en forêt. Reportage à Marsac, en Charente.