Partager  > COP26 : des marches climat contre le “bla-bla” des dirigeants

Written by 16 h 43 min Partager • 5 Comments

COP26 : des marches climat contre le “bla-bla” des dirigeants

Des centaines de marches pour le climat sont organisées partout dans le monde ce week end. Objectif des manifestants : faire pression sur les dirigeants réunis depuis une semaine à la COP26 de Glasgow.

Le 05/11/2021 par Alice Pouyat
L'une des marches climat menées par Greta Thunberg, en octobre, à Milan.
L'une des marches climat menées par Greta Thunberg, en octobre, à Milan. (Crédit : Shutterstock)
L'une des marches climat menées par Greta Thunberg, en octobre, à Milan. (Crédit : Shutterstock)

Des actes, pas de “bla-bla”. Alors que les dirigeants du monde entier sont réunis à la COP26, à Glasgow, depuis une semaine, des marches pour le climat s’organisent afin de faire avancer les négociations.

Des jeunes venus du monde entier ont ainsi manifesté à Glasgow vendredi. Et samedi, c’est une “Journée d’action pour la justice climatique” qui est lancée par COP26 Coalition, un regroupement international d’organisations sociales et écologistes. Au programme : plus de deux-cent manifestations et des happenings partout dans le monde.

Parmi les organisateurs, en France, on compte par exemple Extinction Rebellion, Attac, Action contre la faim, le Mouvement Colibris, la CGT, Greenpeace, La Ligue des droits de l’homme, On est prêt, Oxfam…

“Face à l’inaction climatique, qui devient un véritable crime contre le vivant, c’est aux mouvements populaires (…) et à toutes les personnes convaincu·e·s qu’il faut changer de modèle de production et de consommation de prendre la relève“, expliquent les initiateurs de la Journée d’action dans cette tribune.

À lire aussi : Désobéissance civile : la rébellion s’organise à la COP26

Marches pour le climat et surprises

À Paris, le rendez-vous est donné à l’Hôtel de ville à midi. Jusqu’à 14h, des militants ont prévu de déployer des portraits géants des dirigeants des dix pays les plus émetteurs. Ainsi que d’immenses banderoles de plus de 100 mètres.

D’autres temps forts, “dramatiques, visuels, sonores et festifs” auront aussi lieu dans une cinquantaine de villes françaises. D’Auxerre à Nice en passant par Rennes ou Rhodez, toutes les actions prévues sont à retrouver ici.

Derrière le slogan “On s’bouge pour que ça bouge !“, à Rennes, les militants se réuniront eux dès 14h, foulard vert autour du cou, pour “exiger de réelles mesures à effet immédiat (…) Dire que nous ne croyons plus aux discours, nous voulons voir des résultats”.

“Le bla-bla, ça suffit, il faut des actes”, lance aussi le collectif Uni.e.s pour le climat de Caen, qui manifestera à 14h30 en reprenant le slogan désormais récurrent de la militante suédoise Greta Thunberg.

“Ce n’est plus une conférence climat. C’est un festival de “greenwashing” des pays riches. Une célébration de deux semaines du ‘business as usual’ et du bla-bla“, a encore dénoncé Greta Thunberg jeudi sur Twitter.

À lire aussi : Première semaine de la COP26 : déjà “un échec” ?

Justice climatique “pour maintenant”

D’autres événements auront lieu partout dans le monde samedi, recensés sur cette carte interactive.

C’est bien sûr le cas à Glasgow, où quelques 100 000 manifestants sont attendus ce week-end, selon The Guardian.

Vendredi, adolescents, jeunes adultes et enfants portant des banderoles telles que “Défendez l’avenir” ont déjà scandé sur place des slogans comme “Qu’est-ce qu’on veut ? La justice climatique ! Et pour quand ? Pour maintenant !”.

Autant de manifestations qui permettront de mesurer le niveau de mobilisation, et de colère, des jeunes notamment, vis-à-vis du manque d’ambition dénoncé des dirigeants.

Tags:

Notre dossier spécial COP26 :