Connectez-vous S'inscrire
We Demain, une revue pour changer d'époque
Assureur partenaire de We Demain

Gaspillage alimentaire : chaque Français jette 20 kilos de nourriture par an

Par I Publié le 16 Octobre 2017

En France, le gaspillage alimentaire a un coût annuel de 12 à 20 milliards d'euros, soit 100 à 160 euros par personne. À l'occasion de la 5ème journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, le Ministère de l'Agriculture fait le point.


En France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 millions de tonnes de produits par an. (Crédit : Pixabay)
En France, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 10 millions de tonnes de produits par an. (Crédit : Pixabay)
20 kilos. C'est la quantité de nourriture jetée chaque année par Français. Dont 7 kg sont des aliments non consommés ou encore emballés, selon les derniers chiffres de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe).

Malgré le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire lancé en 2013, dont l’objectif est de réduire de 50 % les pertes d’ici 2025, le gaspillage persiste. À l’occasion de la cinquième journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire, le Ministère de l’Agriculture vient donc de relancer une campagne de sensibilisation.

 

À ce propos, le Ministère rappelle qu’il ne faut pas confondre les date limites de consommation ("à consommer jusqu’au") et les dates de durabilité minimale ("à consommer de préférence avant le"). Dans le premier cas, une fois la date passée, le produit est périmé et doit être jeté, dans le second, il peut encore être consommé sans danger.

Du gâchis tout au long de la chaîne alimentaire

Mais le consommateur n’est pas seul responsable de ce gaspillage alimentaire. Dans le monde, un tiers des aliments destinés à la consommation humaine est perdu tout au long de la chaîne alimentaire selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture  (FAO).
 
En France, 32 % des pertes ont lieu lors de la production (surproduction, produits abîmés...), 21 % lors de la transformation (problème d’aspect, aliments abimés…), et 14 % lors de la distribution (date de préemption trop courte, mauvaise conservation, problème de calibrage…). 
 
Au total, le coût annuel de ce gâchis est estimé entre 12 et 20 milliards d’euros. Cela représente 100 à 160 euros par personne ! 

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Cependant, il existe plusieurs solutions pour lutter contre ce gaspillage. Depuis le 11 février 2016, la loi oblige les grandes surfaces à distribuer leurs invendus alimentaires.

De nombreuses initiatives sont également mises en place, comme des frigos collectifs : Le Frigo Jaune, qui permet aux employés de récupérer les invendus de leur cantine, ou les frigos solidaires installés dans les villes et ouverts à tous.

L’association des éco-charlie récupère et redistribue 1 tonne d’aliments invendus par mois. (Crédit : Les éco-charlie)
L’association des éco-charlie récupère et redistribue 1 tonne d’aliments invendus par mois. (Crédit : Les éco-charlie)
Il existe aussi plusieurs applications comme SoAppli (pour gérer vos placards), Fourmii Verte (livraison nocturne de repas à base de produits invendus) ou encore The Food Life, créée à l’occasion de cette journée nationale afin d’encourager les grandes surfaces à donner leurs invendus à des associations.
 
Des marques luttent également contre ce gaspillage. C’est le cas de Rebelle, des confitures à partir de fruits et légumes invendus.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est notamment un des axes de travail des États généraux de l’alimentation, qui ont débuté en juillet et devraient se terminer à la fin du mois d’Octobre.




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE