Déchiffrer  > Le futur de l’actu se joue-t-il sur Twitch ?

Written by 10 h 59 min Déchiffrer • 3 Comments

Le futur de l’actu se joue-t-il sur Twitch ?

La plateforme Twitch, initialement dédiée aux jeux vidéo en live, s’ouvre au grand public et à des sujets d’actualité. Le journaliste Samuel Étienne y anime notamment une revue de presse qui cartonne auprès des jeunes.

Le 21/01/2021 par Sofia Colla
Twitch
(Crédit : Capture d'écran Twitch)
(Crédit : Capture d'écran Twitch)

Regarder en direct quelqu’un jouer à Mario Kart, Among Us ou encore League of Legends : voilà ce que proposait initialement Twitch, une plateforme dédiée aux jeux vidéo en live. Une pratique du stream qui pouvait interroger ou laisser perplexe la plupart des mortels.

Mais au fil des confinements et couvre-feux, ce réseau créé en 2011 et racheté par Amazon en 2014 a attiré un public de plus en plus large et diversifié ses contenus.

En 2019, un jeune Français sur cinq était adepte de Twitch, selon Médiamétrie. Un chiffre qui a doublé en seulement deux ans. Tout s’accélère entre mars et avril 2020 : l’audience mondiale de Twitch augmente alors de 50 % (+ 101 % par rapport à l’année précédente). Résultat : 1,645 milliards d’heures de contenus visionnés, selon les chiffres de StreamElements et Arsenal.gg.

À lire aussi : Comment TikTok est devenu un enjeu géopolitique

Une revue de presse 2.0.

Le 18 décembre dernier, c’est le journaliste Samuel Étienne qui se lance sur Twitch. Un alliage qui peut sembler plutôt inattendu, mais qui fonctionne. Successeur de Julien Lepers comme animateur du jeu “Questions pour un champion” et présentateur de la matinale de Franceinfo entre 6h30 et 8h30, Samuel Étienne propose aujourd’hui “La Matinée Est Tienne” (on saluera le jeu de mot) de 9h30 à 11h presque tous les jours sur sa chaîne Twitch

“Dites moi dans le chat si je ne fais pas l’attention à l’heure, je dois aller récupérer mon fils Malo à l’école à 11h”, lance-t-il en début de stream. Une ambiance “à la cool”, “on est entre nous”, glisse à plusieurs reprises le journaliste de 49 ans. 

Samuel Étienne a déjà ses petites habitudes : analyser les Unes de la presse nationale, puis régionale et enfin partager les articles qui l’ont marqué. Tout cela en interagissant avec le chat, en lançant des sondages, en faisant des blagues ou en s’octroyant des pauses café en musique, maintenant bien connues des aficionados. 

Après un mois de direct, c’est le succès. Mercredi 20 janvier à 10h30, plus de 15 000 personnes regardent la revue de presse de Samuel Étienne, propulsant son stream en TOP 4 monde. “Vous êtes des grands malades, je vous adore !”, s’exclame-t-il. Entre temps, la journaliste Anne-Sophie Lapix lui envoie un texto pour lui dire que sa belle mère l’adore mais aussi que son fils est devenu fan, “tu l’as réconcilié avec l’actu”, lui écrit-elle. D’autres jeunes qui n’ont jamais acheté un journal franchissent le pas grâce à cette revue de presse.

“J’ai senti qu’on était sur un truc important pour créer un pont générationnel”, explique Samuel Étienne, qui a aujourd’hui plus de 175 000 followers sur Twitch, dans une interview accordée au journal Le Monde

“Question pour un champion”, tendance sur Twitch

Cette success story a débuté par un tweet du streamer Etoiles (suivi par près de 380 000 personnes, contre 80 000 en janvier 2020). Ce garçon de 24 ans, fraîchement diplômé d’une école d’ingénieur en informatique, propose à sa communauté des soirées “Nuit de la Culture”. Le concept : regarder “Questions pour un champion” et tenter de répondre aux questions, en faisant des pauses pour faire des recherches, interagir avec le chat, et parfois terminer par parler d’autre chose. Des streams qui durent entre deux et quatre heures et se terminent bien souvent par une partie de jeu en live. 

Lors du premier confinement, le 30 mars, Etoiles interpelle Samuel Étienne sur Twitter.

Commence une “bromance”, comme la qualifiera plus tard l’animateur. Après quelques messages échangés en privé, Samuel Étienne participe à sa première “Nuit de la Culture”. 

Finalement, il en fait d’autres avant de décider de se lancer, avec l’aide technique d’Etoiles. 

L’animateur se prend au jeu et ça se voit. Ce mercredi 20 janvier, alors qu’il ne doit pas aller chercher Malo à l’école, son stream dure près de 3 heures et il a du mal à éteindre le micro alors que sa femme l’attend pour déjeuner. 

Twitch
(Crédit : Capture d’écran Twitch)

Et depuis plusieurs mois, d’autres émissions de type talk-show, qui n’ont pas forcément de rapport avec les jeux vidéo, se développent sur Twitch. Etoiles, toujours, a par exemple invité Jamy Gourmaud, le célèbre animateur de “C’est pas sorcier”, sur sa chaine le lundi 18 janvier. Plus de deux heures de live ponctuées par le visionnage d’anciens épisodes de l’émission qui a bercé toute une génération. 

Les médias traditionnels investissent peu à peu la plateforme

Jamy Gourdmaud avait déjà participé à l’émission “PopCorn”, présentée tous les mardis en direct à 20h et animée par le streamer Domingo (plus de 950 000 followers). À noter qu’ils existent d’autres émissions et chaines d’information sur Twitch, comme celle de Jean Massiet qui décrypte l’actualité politique, notamment grâce à des visionnages en direct de débats à l’Assemblée nationale ou au Sénat.

Twitch
(Crédit : Capture d’écran Twitch)

Côté média traditionnel, le magazine féminin madmoiZelle possède sa chaîne Twitch et propose régulièrement des lives sur des thèmes variés (féminisme, série, télé-réalité, jeux vidéo…). Le Figaro a également une chaîne et propose des reportages d’actualité, sous une forme un peu plus classique s’apparentant à un JT. Après avoir fait un test en octobre, Arte diffusera dès début mars une émission sur Twitch consacrée aux jeux vidéo.

Suite au succès de Samuel Etienne sur la plateforme et interpellé par cette nouvelle manière de parler d’actu, France Télévisions va à son tour lancer une première émission sur Twitch. Vendredi 22 janvier à partir de 9h30, Samuel Étienne animera donc une autre matinale, accompagné du journaliste et médecin Damien Mascret, pour répondre aux questions du chat à propos des vaccins contre le Covid-19. 

Les avis sont mitigés, certains craignent que la télé ne “débarque sur Twitch”. Le groupe Webedia avait déjà tenté le coup au début de l’année 2020 en lançant une web-télé destinée aux millennials sans grand succès. À voir la compréhension des codes de la plateforme de la part de Samuel Étienne permettra d’éviter à France Télévision de passer pour une télé de boomers aux yeux de la jeune communauté des streamers. 

À lire aussi : Créer une télé pour millennials, mission impossible ?

Tags:

A lire aussi :

  • Wikipédia a 20 ans : 3 choses que vous ignoriez sur l’encyclopédie

    Découvrir

    Wikipédia a 20 ans : 3 choses que vous ignoriez sur l’encyclopédie

    Lancée il y a tout juste 20 ans, l’encyclopédie aux 260 millions d’articles est la preuve qu’un internet collaboratif est possible. Mais la belle idée d’un savoir neutre et universel se heurte à un incessant lobbying politique et commercial, ainsi qu’à la sous-représentation des femmes et des minorités.
  • Comment acheter éthique pendant le confinement ?

    Ralentir

    Comment acheter éthique pendant le confinement ?

    Une nouvelle fois, de nombreux commerces de proximité ont dû fermer leur porte. Pour continuer à consommer éco-responsable pendant le confinement - livres, légumes ou vêtements - sans passer par Amazon, suivez le guide !
  • Comment je suis devenue “e-résidente” estonienne

    Partager

    Comment je suis devenue “e-résidente” estonienne

    Retrouvez également notre article “Emmanuel Pesenti, l’Estonie par coeur” dans le dernier numéro de We Demain. Disponible en kiosques et sur notre boutique en ligne. Un samedi pluvieux, depuis mon salon à Londres, je vais obtenir une nouvelle identité. Mon prochain pays d’attache : l’Estonie. Depuis 2014, ce petit État balte permet à quiconque d’acquérir la “résidence numérique”. Quand j’ai …