Inventer  > 10 innovations qui pourraient révolutionner le monde de demain

Written by 9 h 59 min Inventer • 9 Comments

10 innovations qui pourraient révolutionner le monde de demain

L’observatoire mondial des tendances Netexplo a sélectionné 10 innovations jugées les plus prometteuses de l’année 2021. Grâce à la blockchain, à l’intelligence artificielle ou à des calculateurs quantiques, des chercheurs et des entrepreneurs imaginent des solutions pour lutter contre la pauvreté, inventer de nouveaux médicaments ou encore décrypter des langues disparues.

Le 15/04/2021 par Sofia Colla
Top 10 des innovations qui feront le monde de demain, selon Netexplo. (Crédit : Shutterstock)
Top 10 des innovations qui feront le monde de demain, selon Netexplo. (Crédit : Shutterstock)

Quelles seront les innovations les plus prometteuses de l’année 2021 ? Netexplo, observatoire mondial des tendances soutenu par l’UNESCO, vient de révéler son top 10 des projets qui “feront le monde de demain”. 

Intelligences artificielles, ordinateur quantique ou encore blockchain… Ces nouvelles technologies sont ici utilisées pour résoudre des problèmes dans les domaines de la santé, de la culture ou dans la lutte contre la pauvreté. Découvrez ci-dessous les 10 innovations repérées par Netexplo.

Santé

  • Alphafold : déchiffrer la production des protéines

Cette intelligence artificielle développée au Royaume-Uni par John Jumper résout un défi vieux de 50 ans : déchiffrer la production des protéines. L’I.A. permet une modélisation en 3D du processus. Une fois que la forme d’une protéine est déterminée, il est possible d’estimer son rôle au sein de la cellule. Une avancée médicale majeure qui ouvre la porte au développement de nouveaux médicaments pour des maladies comme l’Alzheimer ou la Mucoviscidose. 

  • Juizhang : un ordinateur quantique hyper-puissant

Une équipe de recherche chinoise dirigée par Jian-Wei Pan a développé une nouvelle technologie quantique permettant d’achever un calcul qui aurait nécessité 25 milliards d’années aux supercalculateurs les plus puissants en seulement 4 minutes ! Cette technologie pourrait révolutionner de nombreux domaines. Elle pourrait par exemple permettre d’établir des diagnostics médicaux plus rapides et plus précis ou aider à créer de nouveaux médicaments.

À lire aussi : 3 domaines que l’ordinateur quantique pourrait révolutionner

Finance

  • Rift : une épargne durable

Lancée par Eva Sadoun et Léo Garnier, cette application française fonctionne comme un Yuka de la finance. Elle informe son utilisateur de la façon dont son argent est utilisé par les banques et lui indique les possibilités de placements responsables en fonction de ses priorités (changement climatique, respect des droits de l’Homme…). L’objectif de la start-up est de démocratiser une finance durable et de permettre aux particuliers de réduire leur empreinte carbone grâce à des placements responsables. “Épargner c’est voter pour le monde de demain”, écrivent-ils.

À lire aussi : 3 néo-banques écolos “pour dépolluer votre argent”

Agriculture

  • Abakus : une agriculture plus juste

Abakus est une plateforme pour établir une économie du troc numérique entre agriculteurs basée sur la blockchain. Fondée par Martin Furst en Argentine, la start-up répond à un besoin des agriculteurs du pays très fragilisés par la crise du Covid-19 et la chute du peso. La crypto-monnaie est indexée sur des actifs physiques, comme le soja, et permet de créer des tokens sécurisés. Ces derniers peuvent être échangés contre des biens ou des pesos. Plus stable que la monnaie nationale, la tokénisation des actifs agricoles promet aux agriculteurs argentins d’avoir accès à une finance plus sûre et constante.

Culture

  • Dall-e : une IA artiste

Créer des images à partir d’un texte. L’intelligence artificielle développée à San Francisco par le Laboratoire OpenAI est capable d’interpréter n’importe quel texte et d’en faire une image. Une tâche plutôt simple pour les humains mais extrêmement complexe pour un robot. Dall-e, contraction de l’artiste Salvador Dali et du robot WALL-E, peut même aller plus loin et faire preuve de créativité en ajoutant des éléments manquants dans la description. L’IA a par exemple généré cette suite d’illustrations à partir d’une phrase, quelque peu extravagante : “illustration d’un bébé radis blanc dans un tutu promenant un chien”.   

Dall_e

À lire aussi : L’IA future star de la peinture ? Pas si sûr

  • GPT-NEO : une IA sur-développée en open source

Le projet, développé par le collectif de hackers EleutherAI en Allemagne, vise à créer une réplique de GPT-3 aujourd’hui sous licence d’exploitation exclusive Microsoft. Ce modèle d’intelligence artificielle est l’un des plus complexes au monde. GPT-3 est capable de générer un texte avec une structure de langage comparable à celle d’un humain : poèmes, traductions, articles, fictions ou même un code informatique. Le collectif de hackers souhaite rendre publique la mécanique interne de cette IA en open source pour qu’elle soit utilisable et modifiable par tout le monde. 

À lire aussi : Cet article a été écrit par une intelligence artificielle

  • Neural Decipherment : décrypter des langues disparues

Cette intelligence artificielle, développée par deux chercheurs du MIT et un du centre de recherche sur l’IA de Google, permet de décrypter des langues anciennes oubliées. Des dizaines de langues sont encore aujourd’hui indéchiffrables. Grâce à cette IA, fondée sur les principes de l’évolution linguistique, il est dorénavant possible de traduire ces langues sans même connaître leurs origines. L’algorithme peut également établir les relations avec d’autres langues connues. Une technologie qui permettrait de découvrir et de faire renaître des civilisations perdues. 

À lire aussi : Ces applis qui promettent d’aider à “parler chien”

Lutte contre la pauvreté

  • GiveDirectly Togo : identifier les personnes les plus précaires

Il s’agit d’un algorithme développé par l’université de Berkeley en partenariat avec le Gouvernement Togolais et l’ONG GiveDirectly pour lutter contre la pauvreté au Togo. L’algorithme permettarit d’identifier les personnes les plus vulnérables à partir des données de leur consommation téléphonique. Il existerait en effet selon les universitaires une corrélation entre situation socioéconomique et consommations téléphoniques. Ce programme devrait permettre d’octroyer des aides mensuelles pendant cinq mois à 57 000 Togolais en difficulté. Pour le moment déployée au Togo, cette solution pourrait être utile dans d’autres régions du monde. 

Féminisme

  • Smashboard : créer une communauté mondiale

Ce réseau social alternatif a pour but de créer une communauté féministe mondiale. À la fois réseau social, média et centre de ressources en ligne, la plateforme vise notamment à venir en aide aux femmes victimes de violences sexuelles et sexistes. Développé par Noopur Tiwari, journaliste et militante féministe indienne, longtemps correspondante en France, Smashboard publie des articles ou des podcasts sur son site. Une carte permet également de visualiser les membres de la communauté partout dans le monde. 

À lire aussi : Les Engraineuses sèment l’écoféminisme

Mobilité

  • Worm Brain Driver : diriger une voiture autonome

Des chercheurs de l’Institut de Science et de Technologie d’Autriche, du MIT et de l’Université technique de Vienne ont développé une intelligence artificielle “frugale”, c’est-à-dire qui nécessite moins de données et d’énergie, capable de conduire un véhicule autonome. Pour cela, ils se sont inspirés d’un cerveau minuscule : celui d’un ver, appelé nématode. L’IA peut contrôler complètement la voiture en utilisant seulement 75 000 paramètres, composés de 19 neurones de contrôles, alors que les réseaux les plus utilisés en nécessitent des millions. 

Tags:

A lire aussi :