Inventer  > Trois inventions nées aux Pays-Bas qui ont conquis le monde

Written by 15 h 57 min Inventer

Trois inventions nées aux Pays-Bas qui ont conquis le monde

Saviez-vous que les multinationales, l’agriculture intensive et les Center Parcs étaient des créations néerlandaises ? Retour sur trois inventions qui ont “orangisé” le monde.

Le 29/12/2020 par Victor Branquart
Crédit : Getty Images
Crédit : Getty Images

Retrouvez six autres inventions qui ont “orangisé” le monde dans WE DEMAIN n°32. Un numéro disponible sur notre boutique en ligne.

Patrie du vélo, du maraichage urbain et des coffee-shops, les Pays-Bas ont aussi une riche histoire faite d’innovations et de découvertes, souvent nées d’un savant mélange de contraintes et d’ingéniosité. Publié en accès libre sur Internet, en attendant une édition imprimée, l’essai Bleue comme une orange écrit par le journaliste lillois TomJo et le collectif grenoblois Pièces et main d’oeuvre revient sur ces inventions constitutives du monde moderne qui permirent aux Néerlandais de révolutionner l’agriculture et d’artificialiser leur territoire, d’inventer la spéculation et le moulin à vent, de conquérir les mers ou de dominer le commerce mondial. En voici trois.

L’agriculture intensive

Entre les XIIe et XIIIe siècles, les Flandres sont déjà l’un des territoires les plus peuplés d’Europe. Les bras pour les travaux des champs sont nombreux et les surfaces cultivables – gagnées sur la mer ou les marais – limitées.

“Le développement de l’agriculture ne peut plus alors être extensif, il doit être intensif, c’est-à-dire innovant.”

Les paysans flamands du XIe siècle décident d’abord de passer d’un assolement biennal à triennal (alternance de trois cultures sur un même terrain) et de supprimer la période de jachère.

Pour le travail aux champs, ils remplacent le bœuf par le cheval. S’il est plus puissant, ce dernier a aussi besoin de plus de fourrages. Alors on cultive des plantes oléagineuses et fourragères entre les récoltes (pois, vesces, fèves, trèfles, navets) qui fixent l’azote et enrichissent la terre. Le bétail bénéficie d’une alimentation riche et les troupeaux prospèrent. L’engrais produit par les bêtes – et par les villes en plein essor – permet à son tour d’enrichir les sols et d’intensifier les rendements. “La boucle est bouclée, le cercle agricole est vertueux.”

Les Center Parcs

“Tout le monde connait Center Parcs, ces simulacres de villages et de paysages. Une nature en kit, avec ses faux arbres, ses faux plans d’eau et ses bungalows en bois de cagette.”

Dans le Center Parcs de Verneuil-sur-Avre en 2012. Crédit : Frédéric Grimaud/Divergence

Cette “créature néerlandaise” est l’œuvre de Piet Derksen, qui commença dans les années 1960 par commercialiser des tentes et du matériel de camping “pour ses compatriotes estivants en Ardèche”.

À présent propriété du groupe français Pierre & Vacances, la société propose trente Center Parcs dans le monde, dont vingt-quatre situés dans l’Union européenne. Un trente-et-unième devait voir le jour en 2017 à Roybon, dans l’Isère. C’était sans compter sur la farouche opposition de riverains, qui ont refusé de “ vendre la nature aux touristes pour quelques boulots de merde dans l’hôtellerie”. Ici, pour un temps au moins, “l’orangisation du monde” attendra.

La multinationale par actions

L’intensification agricole et l’industrialisation favorisent l’émergence d’une bourgeoisie marchande qui se lance très tôt dans le commerce au long cours, celui des draps, laines et épices.

“Ces bourgeois sont des navigateurs. Leurs villes, de Calais à Rotterdam, des ports.”

Les marchands néerlandais commercent déjà avec toute l’Europe quand, à la fin du XVe siècle, les grandes puissances maritimes se lancent dans une conquête effrénée du monde. Pour s’imposer face aux flottes portugaise, espagnole et anglaise, les riches marchands et armateurs néerlandais se regroupent en 1602 et fondent la “VOC”, Vereenigde Oost-Indische Compagnie (Compagnie néerlandaise des Indes orientales), première multinationale par actions du monde.

En 1609, la VOC souscrit au capital de la Banque d’Amsterdam, qui devient alors la première banque nationale du monde, grâce à sa discrétion à toute épreuve sur les transactions et dépôts. “Une discrétion toujours en vigueur, alors que les Pays-Bas, suivant l’ONG internationale Oxfam, demeurent aujourd’hui le troisième paradis fiscal après les Bermudes et les iles Caïman.”

Tags:

A lire aussi :

  • Douglas Kennedy : “Il nous faut réinventer le rêve américain”

    Déchiffrer

    Douglas Kennedy : “Il nous faut réinventer le rêve américain”

    Avant les élections présidentielles américaines, WE DEMAIN a rencontré le plus européen des auteurs d’outre-Atlantique. Il raconte les États-Unis de Donald Trump et la fin du rêve américain.
  • Wikipédia a 20 ans : 3 choses que vous ignoriez sur l’encyclopédie

    Découvrir

    Wikipédia a 20 ans : 3 choses que vous ignoriez sur l’encyclopédie

    Lancée il y a tout juste 20 ans, l’encyclopédie aux 260 millions d’articles est la preuve qu’un internet collaboratif est possible. Mais la belle idée d’un savoir neutre et universel se heurte à un incessant lobbying politique et commercial, ainsi qu’à la sous-représentation des femmes et des minorités.
  • J’ai créé ma crypto-monnaie

    Inventer

    J’ai créé ma crypto-monnaie

    Le bitcoin, la plus célèbre des cryptomonnaies, vient de battre un nouveau record. Une flamblée qui peut donner des idées… À l’ère des blockchains, n’importe qui – ou presque – peut battre monnaie. États et banques centrales n’ont plus le monopole de la création d’argent ! Mais à quoi cela sert-il au juste ? Notre journaliste en a fait l’expérience.