Respirer  > Vélo, van aménagé, tente 2.0 : planifiez vos vacances covid-compatibles

Written by 19 h 09 min Respirer

Vélo, van aménagé, tente 2.0 : planifiez vos vacances covid-compatibles

Cette année encore, difficile de prévoir ses vacances. L’occasion rêvée pour se tourner vers des alternatives comme le bikepacking, le camping 2.0 ou un road trip en van. Ou comment allier local, respect de l’environnement et dépaysement.

Le 12/04/2021 par Sofia Colla
vacances covid
Il est aujourd’hui facile de louer un van aménagé pour sillonner les petites routes de France et d’Europe en toute liberté. (Crédit : Yescapa)
Il est aujourd’hui facile de louer un van aménagé pour sillonner les petites routes de France et d’Europe en toute liberté. (Crédit : Yescapa)

Avec la crise sanitaire, difficile de se projeter et de planifier des vacances pour cet été. Pour éviter les lieux bondés, être libre de ses déplacements sans dépendre d’une compagnie aérienne ou ferroviaire et ainsi éviter toute annulation, WE DEMAIN a sélectionné quelques alternatives qui privilégient le slow voyage en pleine nature. 

À lire aussi : 10 conseils pour passer des vacances écolos (et sympas)

1. Le van aménagé

Si le van aménagé était hier réservé aux bricoleurs ou aux instagrammeurs baroudeurs, il devient aujourd’hui accessible à tous. De nombreuses plateformes de location ont surfé sur la tendance pour proposer, en plus des classiques camping-cars ou caravanes, des vans aménagés. Selon la plateforme de location Yescapa, le van ne représentait que 17 % des ventes de véhicules de loisirs en 2018 mais est, depuis l’année dernière, à égalité avec le camping-car. 

Une alternative deux en un qui permet de se déplacer librement, avec une solution de couchage. Aujourd’hui, de nombreux loueurs existent, comme par exemple Black Sheep qui possède des agences en France, mais aussi au Portugal ou en Irlande, ou encore Roadsurfer, We Van ou Van Loc, un réseau de location de vans aménagés entre particuliers. Comptez tout de même en moyenne 800 € pour une semaine.

À lire aussi : Un été local, éthique, écolo : 10 bons plans pour des micro-aventures en France

L’application Park4Night, dont nous vous parlions dans notre article pour se lancer dans la micro-aventure, vous permettra de repérer un spot où garer votre van pendant la nuit, de trouver un point d’eau ou un camping adapté. 

À lire aussi : Les caravanes nouvelle génération : autosuffisantes, minimalistes et tout confort

2. Le camping 2.0

Le camping à la belle étoile fait rêver certains… Pour convaincre les réticents, il existe de nombreux et ingénieux modèles de tentes faciles à monter, confortables et qui s’adaptent à leur environnement.

Par exemple, l’entreprise Clinch! Commercialise une tente pop-up qui s’installe rapidement et qui est modulable : elle peut être agrandie en y ajoutant des “hubs” pour une nouvelle chambre ou même un coin salon. Un panneau solaire peut même y être installée pour recharger ses appareils ainsi qu’un système permettant de réguler la température à l’intérieur. Le modèle de la marque Qaou peut quant à lui se transformer en abri ou en hamac. Très léger (3,2 kg), il peut être trimbalé partout. Tout comme la tente de la start-up suisse Polarmond qui est tout en un, incluant duvet et tapis de sol. 

vacances covid
(Crédit : Clinch!)

Nous vous parlions aussi dans cet article d’autres modèles de tentes pour camper entre ciel et mer ou de cette cabane gonflable pour dormir sur l’eau ou dans les airs. Et enfin, pour un maximum de confort, découvrez dans cet article tous nos conseils et accessoires pour faire du “glamping”

3. La rando-vélo 

Enfin, pour les plus sportifs, la cyclo-rando est un bon moyen de voyager librement en découvrant les paysages à vitesse douce. Une pratique qui s’est accélérée avec les différents confinements et la tendance des micro-aventures. 

Vous pouvez par exemple vous inspirer de ce petit guide pour parcourir l’Europe à vélo, suivre le parcours proposé par le site Chilowé pour découvrir le marais poitevin en pédalant ou encore celui du guide des Others pour descendre la Loire. Campez ou dormez chez l’habitant, en utilisant par exemple le réseau mondial Warm Showers, spécialement dédié aux voyageurs à vélo. Le tout, c’est de voyager léger !

À lire aussi : Un refuge de haute campagne pour cyclistes à 80 km de Paris

Et si vous n’avez pas de vélo, il existe de nombreux loueurs, qui proposent également tous les accessoires nécessaires comme les sacoches ou le casque. 

À lire aussi : Des vélos sur-mesure et haut de gamme conçus dans un village des Pyrénées-Orientales

Et avant de vous lancer, suivez les conseils de Florian Coupé, qui a fait Paris-Hong Kong à vélo et qui livre ses astuces dans cette interview

Tags:

A lire aussi :