Société-Économie

Green Friday, Climate Friday : ces alternatives à la surconsommation

Comme alternative à l’hyperconsommation entrainée par le Black Friday, des associations, des plateformes et des citoyens s’allient pour encourager à la consommation responsable. Des initiatives existent comme le Green Friday et le Climate Friday.

Par Louise Bugier I Publié le 22 Novembre 2018


Le Green Friday a été initié par le réseau Envie en 2017 (Crédit : page Facebook Green Friday)
Le Green Friday a été initié par le réseau Envie en 2017 (Crédit : page Facebook Green Friday)
Le vendredi 24 novembre 2017, Amazon vendait 1 400 articles par minute, explosant son record de ventes, et Jeff Bezos, le patron de la plateforme, gagnait 2 milliards d'euros en moins de 24 heures. Des chiffres extraordinaires que réalisent de nombreuses boîtes à l’occasion du Black Friday : le "vendredi noir". Cet évènement commercial qui a lieu cette année vendredi 23 novembre, est celui des promotions exceptionnelles, des ruées dans les centres commerciaux, des scènes incroyables de clients qui s’arrachent un écran plasma ou une friteuse.

Initialement jour de lancement du "shopping de Noël" aux États Unis où il a lieu le lendemain de Thanks Giving, depuis plusieurs années le Black Friday et ses soldes infernales s’exportent en France. Pour de nombreuses associations cette journée est synonyme de consommation à outrance et ils ont choisi d’inverser la tendance en créant le Green Friday ou encore le Climate Friday.
 
"Événement éco-citoyen, collectif militant, journée de sensibilisation… Le Green Friday est tout ça à la fois", peut-on lire sur le site du mouvement. Cette journée a été initiée en 2017 par la structure Envie, acteur de l’économie sociale et solidaire dans le milieu de l’électroménager, rapidement rejointe par les boutiques Altermundi, le mouvement Emmaüs et même la Mairie de Paris.
 

Depuis l’année dernière, le Green Friday ambitionne de sensibiliser à la consommation responsable. Les possibilités se diversifient avec l’arrivée de différents partenaires mais le cœur d’action du collectif est de pousser les commerçants à retourner la logique du Black Friday. Ainsi, 150 boutiques refusent de faire des soldes le vendredi en question et offrent 15% de leur chiffre d’affaires du jour à des associations écologistes.

À lire aussi : "Le Black Friday ne profite qu'à Google et Amazon."
 

Le Climate Friday, une initiative lancée par le mouvement #IlEstEncoreTemps (Crédit : page Facebook Climate Friday)
Le Climate Friday, une initiative lancée par le mouvement #IlEstEncoreTemps (Crédit : page Facebook Climate Friday)
Dans la même veine, le mouvement #IlEstEncoreTemps lance le Climate Friday. Ce collectif, à l’initiative de la marche pour le climat qui avait réuni 150 000 personnes le 8 septembre en France, a l’espoir de créer une dynamique collective : boycott des grands magasins, organisation de vide greniers, de "Plastic Attacks"...

Deux initiatives parmi d’autres comme le Solidarité Friday  à Cherbourg, les brocantes sans argent à Strasbourg, ou encore la décision de certains commerçants comme la Camif de fermer ce jour-là. Différents moyens pour les citoyens de reprendre leur consommation en main et, peut-être, de faire un shopping de Noël plus responsable !












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles


    Aucun événement à cette date.

wedemain.fr sur votre mobile