Connectez-vous S'inscrire
Pris dans la toile

Survêtement et sac-poubelle : voici le plogging, le nouveau sport venu de Suède

Par Juliette Mantelet I Publié le 9 Février 2018


Vous vous demandez sûrement ce que ces gens sont en train de faire, en tenue de sport, avec des sacs-poubelle à la main... Réponse : ils pratiquent le "plogging ", le nouveau sport venu de Suède.

Il s’agit de courir tout en ramassant les déchets que l'on trouve sur son chemin. Rien d’étonnant de la part des Suédois, champions du recyclage. En effet, dans le pays, ce sont 99 % des déchets ménagers qui sont recyclés.

Cette mode a commencé l’été dernier à Stockholm, et depuis des photos de ce sport un peu original fleurissent partout sur la toile. 

"Plogging" c’est la contraction du verbe "ramasser" en Suédois (plocka upp), et du mot "jogging".

Suer utile

Au niveau sportif, ce serait encore meilleur pour la santé que la course.

Il faut en effet se baisser pour récupérer les déchets, et en transportant le sac-poubelle, on muscle ses bras. Les pauses ramassage des ordures permettent aussi de s'accorder des temps de récupération. Et pas besoin de matériel spécifique, juste d'une tenue de sport et d'un sac-poubelle.
 
Ce concept donne ainsi un objectif éco-responsable à la course : faire du bien à la planète, tout en prenant soin de son corps. 

Le mot d'ordre de Run Eco Team (Crédit : Run Eco Team)
Le mot d'ordre de Run Eco Team (Crédit : Run Eco Team)

Et la France alors ?

En France, plusieurs initiatives ont déjà vu le jour pour pousser les gens à ramasser plus systématiquement leurs déchets. Un groupe "plogging Paris " s'est aussi constitué sur les réseaux sociaux pour créer une communauté parisienne.
 
L'application Run Eco Team, lancée par un français, Nicolas Lemonnier, incite elle aussi les coureurs à ramasser les déchets qu’ils croisent sur leur route. Son slogan : "cours pour un monde plus propre".

L’application, en plus des options traditionnelles des applications de running, nombre de kilomètres, temps, géolocalisation, permet de poster à la fin de sa course une photo des déchets ramassés. L’application lancée en 2016 rencontre un vrai succès. Elle est désormais disponible dans une centaine de pays du monde, et revendique plus de 20 000 membres et déjà 852,99 km nettoyés par ses utilisateurs.
 
Et si vous n’aimez pas courir, à Marseille, une initiative citoyenne a vu le jour dans un but similaire : 1 Piece of Rubbish. Même plus besoin de courir, il suffit de ramasser au moins un déchet par jour pendant ses trajets quotidiens. Un défi qui se relaie avec photos à l’appui sur les réseaux sociaux, pour tenter de sensibiliser toujours plus de monde à la problématique essentielle du recyclage des déchets.





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE