Ma maison demain  > Gonflée, virtuelle, post-Covid… notre top 5 des maisons de 2020

Written by 15 h 27 min Ma maison demain • One Comment

Gonflée, virtuelle, post-Covid… notre top 5 des maisons de 2020

Adaptée au télétravail, au monde post-épidémie, mais aussi nomade et ludique… Voici cinq tendances d’habitation qui ont retenu l’attention de WE DEMAIN en 2020.

Le 23/12/2020 par Pauline Vallée
Crédit : Laurian Ghinitiou
Crédit : Laurian Ghinitiou
Leroy Merlin

1. La maison “confinée” réinventée

Il n’était pas possible de commencer autrement cette rétrospective. L’expérience du confinement a transformé nos intérieurs ainsi que notre manière d’habiter. Dès le printemps 2020, les conseils ont fleuri pour transformer son salon ou un coin de chambre en espace de (télé)travail ou faire pousser fleurs, légumes et herbes aromatiques entre quatre murs.

Vivre enfermé a même stimulé l’imagination des internautes, qui se sont amusés à partager leurs intérieurs de confinement rêvés sur Twitter via le hashtag #coronamaison. Un autre hashtag, #ACNHDesign, a quant à lui rassemblé les créations des joueurs d’Animal Crossing New Horizons, un jeu vidéo qui permet de personnaliser une maison virtuelle de A à Z. Des modélisations réalistes aux aménagements les plus fantaisistes, ces challenges ont servi d’exutoire à tous les passionnés de déco !

2. Un quartier résilient post-Covid

A quoi ressemblera la maison du fameux “monde d’après” l’épidémie de Covid-19 ? La réponse pourrait être ce quartier autosuffisant de 3 000 habitants imaginé par l’architecte espagnol Vicente Guallart dans le cadre d’un concours lancé par le gouvernement chinois.

Deux maîtres-mots : mixité et modularité. Dotés de zones réservées aux enfants ou à l’agriculture urbaine, les appartements côtoient des espaces de bureau, des serres, un jardin d’enfant, une piscine et même un atelier d’impression 3D ! L’objectif est de garantir à chaque famille un accès à l’extérieur ainsi qu’à des services, afin d’être le plus résilient possible en cas de crise.

3. Le boom du DIY

Un tiers des Français ont profité du confinement pour fabriquer et/ou réparer des objets. Le “faire soi-même” s’est affirmé comme tendance dans toutes les pièces de la maison. Beaucoup se sont lancé dans la confection de meubles en palette par exemple, ou dans l’auto-réparation de leur électroménager grâce à de nouveaux outils de visioconférence. Un réflexe bon pour la planète et pour le portefeuille.

D’autres ont même entrepris de plus gros travaux : récemment, nous vous parlions par exemple de ces Alsaciens qui ont isolé une partie de leur maison en recyclant 34 000 bouchons de liège usagés. Un matériau biodégradable et imputrescible, qui suscite un regain d’intérêt.

4. Des envies de grand air et de nomadisme

Vivre à la campagne ou sur les routes : l’expérience du confinement a dopé notre envie d’ailleurs. La maison rêvée de 2020 se veut aussi maison nomade et autonome, capable d’accompagner partout ses habitants.

A lire aussi : Nouveaux nomades : Pierre-François et Lucile ont choisi la vie en van

C’est le cas du camper van commercialisé par l’entreprise néerlandaise Haaks : à mi-chemin entre la caravane et la tiny house, chaque modèle peut être installé sur une fourgonnette ou implanté en pleine terre comme une véritable tiny house.

Dans le même esprit, le Français Rémi Pillot a transformé un vieux Volkswagen Transporter en van électrique autonome, alimenté grâce à une remorque recouverte de panneaux solaires. Ce système lui permet de rouler entre six et sept heures en toute autonomie, ainsi que de faire fonctionner de petits appareils électriques (plaque de cuisson, chargeur d’ordinateur…).

Ce bricoleur autodidacte vient de boucler un premier tour de France à bord de sa maison roulante… en attendant un futur tour du monde !

5. Des habitats gonflables et gonflés

Rondes comme des bulles de savon, translucides voire transparentes… Les structures gonflables détonnent encore dans le paysage architectural.

Utiliser les propriétés de l’air permet pourtant de concevoir des espaces dotés d’une excellente isolation thermique et acoustique. Dans son ouvrage Habiter l’air paru à l’automne, Michele Boni présente une trentaine de projets qui intègrent cette ressource naturelle comme un élément de construction. Enfin d’autres innovations tout aussi gonflées, écologiques, solidaires, ont marqué cette année, à retrouver dans notre rubrique Ma Maison Demain !

A lire aussi : Nomade, en forêt, sous serre : notre top 5 des maisons de 2019

Tags:

A lire aussi :

  • Le top 10 des sujets qui vous ont marqué en 2020

    Découvrir

    Le top 10 des sujets qui vous ont marqué en 2020

    Découvrez le top 10 des articles de WE DEMAIN que vous avez le plus consultés durant cette année pour le moins exceptionnelle.
  • 10 bonnes nouvelles de 2020

    Découvrir

    10 bonnes nouvelles de 2020

    Interminable, stressante, tragique. Pour beaucoup, 2020 restera une année maudite. La pandémie a fait 1,8 million de morts, séparé des familles, anéanti des emplois... Pour autant, tout n’a pas été noir cette année. Pour la finir sur une note d’espoir, WE DEMAIN a retenu dix bonnes nouvelles qui ont ponctué les douze derniers mois.
  • Voici comment la BBC imaginait la maison de 2020… en 1989

    Découvrir

    Voici comment la BBC imaginait la maison de 2020… en 1989

    Commande vocal, objets connectés, technologies plus respectueuses de l’environnement… En 1989, les journalistes de la BBC imaginaient les changements qui feraient leur entrée dans les foyers en 2020. Et ils avaient vu assez juste.