Connectez-vous S'inscrire
We life

Zéro plastique : des pailles qui se mangent ou se compostent

Par I Publié le 12 Décembre 2017

Les pailles sont l'un des dix déchets plastiques le plus ramassés sur les côtes françaises. Pour éviter qu'il y ait plus de plastique que de poissons dans les océans dans 35 ans, la start-up Loliware a inventé une paille comestible et/ou compostable !


500 millions de pailles sont utilisées et jetées chaque jour aux États-Unis et près de 9 millions en France. Ce petit objet ne semble pas primordial dans notre quotidien, pourtant, sans forcément nous en rendre compte, il est omniprésent. Dans les fastfoods, les cocktails ou les jus de fruits...

De par leur petite taille, les pailles sont difficiles à recycler et terminent bien souvent dans l’océan, formant l'un des dix déchets plastiques les plus ramassés sur les côtes françaises. Pour ne pas priver les consommateurs du plaisir de siroter leurs boissons, la start-up américaine Loliware a inventé une paille qui peut soit se manger, soit être compostée ou même se dissoudre dans la nature. 
 
"Il ne s'agit pas de sacrifier le consommateur, mais de faire en sorte qu’il s'amuse et adopte des gestes durables en même temps," explique Chelsea Briganti, l’une des fondatrice de la start-up, au magazine Fast Company.

Conçues à partir d’algues, ces pailles nouvelle génération ont une durée de vie allant jusqu’à 24 mois et se désintègrent aussi vite que des déchets alimentaires. En les plongeant dans du liquide, elles disparaissent en seulement 24 heures.
 
Mais surtout, comme le précise Leigh Ann Tucker, la co-fondatrice de Loliware : "Elles ressemblent vraiment à du plastique".

Une paille goût chocolat

En plus d’être consommable par l’homme, les deux créatrices ont souhaité donner un goût à leur paille. Ainsi, grâce à des arômes naturels, les pailles auront un goût de caramel, de mangue ou de chocolat !
 
"Imaginez boire votre café infusé avec une paille à la vanille ou au caramel. […] Nous fournissons une solution à la crise de la paille en plastique tout en offrant une expérience amusante", raconte Chelsea Briganti.
 
Ces pailles font l’objet d’une campagne de financement participatif. Elles ont jusqu’à la fin janvier pour atteindre l’objectif de 25 000 dollars.

(Crédit : Loliware)
(Crédit : Loliware)
La start-up avait déjà créé des gobelets comestibles en 2015. Selon les fondatrices, ils ont permis de remplacer 130 000 gobelets en plastique.




WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE