100% ado  > Pas encore 20 ans, déjà activistes pour le climat

Written by 18 h 14 min 100% ado, Déchiffrer, Vidéos / Podcasts

Pas encore 20 ans, déjà activistes pour le climat

Comme chaque mercredi, le 23h de franceinfo (canal 27) présenté par Patricia Loison propose de réfléchir au monde d’après dans la chronique “Changer d’époque avec WE DEMAIN”. Cette semaine : focus sur les ados.

Le 23/06/2022 par Lorine Toumia
Au micro de Patricia Loison, Emmanuelle Vibert, journaliste à WE DEMAIN, revient sur le portrait de la jeune Madison qui a sauvé la barrière de corail au Belize. Capture d'écran : FranceInfoTV.
Au micro de Patricia Loison, Emmanuelle Vibert, journaliste à WE DEMAIN, revient sur le portrait de la jeune Madison qui a sauvé la barrière de corail au Belize. Capture d'écran : FranceInfoTV.

Emmanuelle Vibert, journaliste à WE DEMAIN, intervenait ce mercredi 22 juin 2022 sur le plateau du 23h de franceinfo TV pour livrer une note d’espoir : les ados s’emparent de la question environnementale. Interviewée par Patricia Loison, elle revient sur le nouveau numéro du WE DEMAIN 100% ado n° 05 intitulé “Les ados au pouvoir”. Il met en lumière une dizaine de jeunes qui passent à l’action pour le climat aussi bien dans le monde que plus localement en France. Parmi eux, Camille Etienne, la Greta Thunberg française, dont Emmanuelle Vibert signe notamment le portrait en introduction du magazine.

A 23 ans Camille Etienne donne d’excellents conseils à la jeunesse de moins de 20 ans. Elle s’est fait connaître avec un film en 2020 : ‘Réveillons-nous’. Elle y slammait pour attirer l’attention sur la crise climatique”, développe Emmanuelle Vibert. Aujourd’hui, la jeune activiste française donne l’exemple, “Comme l’aînée des ados” de la nouvelle génération. “Elle s’est déjà adressée au Medef pour changer le système et elle se bat contre TotalEnergies pour éviter la construction de puits de pétrole en Ouganda”, ajoute la journaliste de WE DEMAIN.

Les réseaux sociaux, l’arme de prédilection des jeunes ados militants

Un engagement des jeunes pour le climat qui dépasse les frontières donc. Ce qu’on retrouve  aussi dans un autre portrait évoqué lors de l’entretien. Celui de Madison Edwards, 12 ans, qui a réussi à sauver les coraux au Belize. En 2016, des bateaux débarquent pour faire de la prospection pétrolière et la jeune fille s’y oppose.“Madison a investi les réseaux sociaux pour y mener campagne. Elle est partie une semaine en voilier avec ses parents pour plonger et prendre des photos de la barrière”. Résultat, son message a été entendu par la population et a entraîné d’importantes manifestations. A tel point que le gouvernement a interdit la prospection pétrolière sur la zone en 2017.

En France aussi, il y a de l’espoir. Emmanuelle Vibert évoque ainsi des initiatives locales de jeunes. Notamment via les portrait d’un Tiktokeur spécialisé dans l’upcycling et de jeunes collégiens apprentis agriculteurs.

Plantation d’arbres anciens et upcycling pour mieux consommer

Les vergers du futur, une initiative mise en place en Isère invite des ados de planter des arbres fruités.” L’idée du collège est de planter des arbres fruitiers de variétés anciennes jusqu’en 2065. Les élèves des différentes générations participeront à l’action, le tout grâce à un budget pérenne”, précise la journaliste.

Pour finir, un autre exemple d’initiative locale a été abordé. Il encourage à acheter de façon plus éthique et économique sans nuire à la planète. L“upcycling” et “les ressourceries” de vêtements font l’objet d’un chapitre autour du portrait du jeune Robin tiktokeur. “Les ados d’aujourd’hui sont une génération très paradoxale qui milite tout en étant très soumis à la consommation. Ils sont très créatifs. A l’image de Robin, tiktokeur, dont les tutos pour réaliser des pantalons avec les nappes de mamie cartonnent ! ” conclut Emmanuelle Vibert. 

Tags:

A lire aussi :

  • La trottinette électrique est-elle vraiment écolo ?

    100% ado

    La trottinette électrique est-elle vraiment écolo ?

    Grâce à elle, on glisse sur la chaussée comme sur un tapis volant. On la trouve à la location dans plus d’une demi douzaine de villes. Mais la trottinette électrique est-elle vraiment écolo ? Petit bilan à retrouver dans notre nouveau magazine "We Demain 100 % Ado"